Révoqué pour avoir affiché des caricatures humiliantes de ses collègues

Droit public général
Outils
TAILLE DU TEXTE

Est justifiée la sanction de révocation d'un agent de médiathèque qui réalisait des dessins et écrits caricaturaux supposés humoristiques, à caractère sexuel, sexiste, homophobe, humiliant, provocateur et morbide, et les affichait au sein du local servant de lieu de déjeuner et de détente.

Un assistant de conservation occupant le poste de responsable de la section "musique, cinéma et presse" d'une médiathèque municipale, a été suspendu de ses fonctions pour faute grave par le maire. Après avoir pris connaissance des conclusions d'une enquête administrative réalisée par un cabinet externe et avoir réuni le conseil de discipline, le maire a prononcé la sanction de révocation. Il était reproché à l'agent d'avoir contribué, avec quatre de ses collègues, à instaurer au sein de la médiathèque (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 27 février 2024 :

Lex Inside du 20 février 2024 :

Lex Inside du 16 février 2024 :