Acquisition de Leaders League par le Groupe Ficade : naissance d'un groupe combinant médias et agence de notation BtoB

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Monde du Droit a interrogé Gaël Chervet, président du Groupe Ficade (à gauche sur la photo à côté de Pierre-Etienne Lorenceau, président de Leaders League) sur ce rapprochement qui donne naissance au premier groupe français de médias et d’agences de notation B2B.

Pour quelles raisons est né ce rapprochement entre le Groupe Ficade et Leaders League ?

Depuis sa création, le Groupe Ficade se développe par croissance externe avec le rachat de sociétés. L’acquisition de Leaders League est la neuvième pour le groupe. Leaders League est un acteur très important sur nos domaines avec une pratique différente caractérisée par son savoir-faire d’agence de notations et ses événements. C’est une société que je suivais depuis plusieurs années. Dans le même temps, le Groupe Ficade faisait des acquisitions de plus en plus importantes (Innovapresse, Edicom, PC Presse…). Lorsque j’ai appris que Pierre-Etienne Lorenceau souhaitait céder sa société, j’ai entamé des discussions car j’ai toujours été admiratif du développement de Leaders League. Il a su créer en 25 ans un groupe incontournable dans nos domaines d’activités. Ces discussions n’ont d’abord pas abouti. Puis, il a repris contact avec moi à la suite d’un échec avec un autre potentiel acquéreur. Le deal a pu alors se conclure assez rapidement. L’opération est financée en fonds propres et avec un financement bancaire souscrit auprès de nos partenaires financiers historiques.

Quel intérêt représente le fait d’intégrer Leaders League dans le Groupe Ficade ?

Nous sommes des sociétés qui proposent des services de communication BtoB à nos clients.
Leaders League a une approche du métier comme une agence de notations, une société qui fait des études de marchés avec des spécialistes et propose de la communication aux acteurs de ces marchés.
Du côté du Groupe Ficade, nous avons une approche qui est celle d’un groupe de médias, une approche journalistique. Nous avons des marques-médias fortes avec des personnes qui connaissent bien leurs marchés et produisent des informations. Autour de ces informations, nous fournissons des services de communication.

L’union de nos sociétés permet de répondre et d’adresser les clients de marchés similaires, par exemple dans le domaine juridique, la finance, l’immobilier ou encore le patrimoine.
En définitive, nous adressons les mêmes clients, mais de manière différente. Par conséquent, nous sommes très complémentaires. Je pense profondément qu’en ayant une approche complémentaire des mêmes clients sur les mêmes secteurs, cela crée de la valeur. Je l’ai déjà constaté dans le cadre de mes précédentes acquisitions.
Aujourd’hui, nous créons un leader, et pour les clients, c’est intéressant de travailler avec le leader du marché.

Comment est constitué ce nouvel ensemble ?

Le nouvel ensemble va peser 24,6 millions d'euros en chiffre d'affaires consolidé avec 250 collaborateurs, 35 médias et près de 100 événements chaque année.

Ce rapprochement donne naissance à un groupe puissant, combinant médias, agence de notation, services et technologies de communication B2B : événements, audiovisuel, bases de données, plates-formes logiciels, information, conseil en marketing… dans huit domaines (Dirigeants & Entrepreneurs, Finance & Patrimoine, Droit & Chiffre, Immobilier & Urbanisme, Architecture & Construction, Innovation, Tech & IT / Cybersécurité, Ressources Humaines et Marketing).

Quelle est l’ambition du Groupe Ficade avec cette acquisition ?

Il s’agit de compléter notre panel d’offres, d’avoir une croissance organique dans nos secteurs d’activité. Par ailleurs, nous allons poursuivre le développement international initié par Leaders League avec le développement de nouveaux projets.
Enfin, Leaders League, du fait de sa nature d’agence de notations qui lui permet de réaliser des classements, dispose de données sur lesquelles nous pourrons nous appuyer pour lancer des projets technologiques. Leurs équipes travaillent déjà sur un projet baptisé « Leaders League Communities » afin de créer et d’animer des communautés professionnelles.

Quelles synergies vont être mises en place entre les deux groupes ?

Il faut mutualiser les back-offices de nos entreprises. En ce qui concerne l’organisation des sociétés, il n’y aura pas de changement. Les business units resteront distinctes. Leaders League a une organisation plus structurée. Nous allons en bénéficier.

Et au niveau des médias ? Quid de Décideurs et du Monde du Droit par exemple ?

Tous les médias et les événements seront également distincts. Chaque titre conservera sa politique éditoriale. Les deux entités sont importantes dans le secteur juridique. Leaders League avec son magazine Décideurs, ses classements d'avocats et les Trophées du Droit. Le Groupe Ficade avec Le Monde du Droit, qui est devenu le magazine de référence dans la presse juridique, ainsi que le Palmarès du Droit, un événement qui rassemble chaque année les avocats d'affaires à Paris, Lyon, Marseille et bientôt à Bordeaux.

Le rapprochement forme un ensemble complémentaire entre médias, agence de notation et événements qui devient leader sur le segment du droit des affaires.

Quelles sont les perspectives de développement, les grandes étapes à venir ?

Comme je l’ai évoqué précédemment, le développement à l’international fait partie des priorités. Leaders League est déjà très présent en Amérique latine. Je souhaite structurer le développement eu Europe avec des responsables par pays.
Nous allons continuer les acquisitions soit pour renforcer des domaines, soit dans de nouveaux secteurs. Plusieurs dossiers sont à l’étude.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier

 

L'annuaire du Monde du Droit

Débats du Cercle 2022 : Urgence climatique et biodiversité, quelle responsabilité ?

Les Débats du Cercle ont 10 ans : interview de Nicolas Guérin

Les Débats du Cercle ont 10 ans : interview de Yannick Chalmé