Le Conseil de l’Europe présente la Convention Medicrime au Forum de Paris sur la paix

Institutions
TAILLE DU TEXTE
La Convention Medicrime du Conseil de l'Europe sera présentée au Forum de Paris sur la paix qui se déroulera en ligne du 11 au 13 novembre. Le principal message adressé au Forum souligne que les pays du monde entier devraient prendre des mesures en utilisant le seul instrument international contraignant dans ce domaine pour lutter contre la contrefaçon des produits médicaux et protéger la santé publique, surtout en situation de pandémie de covid-19.
Les réseaux de la criminalité organisée contrôlent à la fois la production et le commerce de produits médicaux contrefaits et commettent d'autres infractions similaires. Comme les groupes de la criminalité organisée qui agissent sans scrupules par-delà les frontières sont à l’origine de l'augmentation constante de ces produits médicaux contrefaits et d'autres infractions similaires dans la chaîne d'approvisionnement, et comme le niveau de dissuasion reste faible, il est urgent d'harmoniser la législation et de mettre en place des sanctions dissuasives proportionnées au préjudice subi par les victimes. Il est donc indispensable que les gouvernements nationaux et les autres parties prenantes fassent preuve de détermination et agissent résolument pour dissiper cette préoccupation.

Le seul moyen de lutter contre ce fléau consiste à établir une solide collaboration entre tous les acteurs concernés (pouvoir judiciaire, professionnels de santé et services répressifs), qui repose sur une coopération intersectorielle. De même, il importe que les autorités compétentes au niveau national et international adoptent une approche pluridisciplinaire et multisectorielle pour lutter avec succès contre ces infractions.

L’adhésion à la Convention permet d’aider les gouvernements à obtenir les bons outils et à rétablir la confiance dans les soins de santé.
L'annuaire du Monde du Droit