UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Semestre record pour l’innovation en Europe

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

Ce semestre, 14,3 milliards d’euros levés par les start-up européennes selon le baromètre des levées de fonds In Extenso Innovation Croissance – EUR ELMI (Université Côte d’Azur).

Des opérations record qui dynamisent le ticket moyen européen

Malgré une diminution du nombre d’opérations1, moins 36% par rapport à la même période en 2018, le premier semestre 2019 affiche une croissance de 45% des montants levés.

La concentration des investissements induit une multiplication par deux du ticket moyen qui s’élève désormais à 9,76 millions d’euros.

Les fonds d’investissements financent davantage le scale-up des entreprises. On note ainsi 22 opérations supérieures à 100 millions d’euros soit plus de 30% des investissements réalisés au premier semestre. Parmi ces méga levées, Deliveroo – plateforme spécialisée dans la livraison de nourriture – et UiPath – spécialisée dans l’automatisation des processus robotiques – battent un record historique en dépassant chacune la barre des 500 millions d’euros levés.

La France confirme sa 2e place au classement européen avec 19% des montants levés 

A l’instar de la tendance européenne, les start-ups françaises performent sur cette première moitié d’année : 2,75 milliards d’euros levés (soit un montant déjà supérieur à celui de l’année 2017) sur 285 opérations1 et un ticket moyen aligné sur celui de l’Europe (9,7 millions d’euros par tour de table).

Deux opérations font figure d’exemple. La plateforme qui met en relation photographes et utilisateurs Meero réalise un tour de table de 209 millions d’euros alors que Doctolib lève 150 millions d’euros pour son 7e tour de financement. Ces opérations permettent à ces deux start-ups de rejoindre le club fermé des licornes françaises aux côtés de BlaBlaCar,OVH et Deezer.

La performance de la France est tirée par des opérations en Late VC et série C+ dont le montant cumulé représente 1,4 milliards d’euros soit plus de la moitié des montants levés. 

Par ailleurs, si leur nombre augmente au premier semestre 2019 (+157%), ce type d’opérations ne constitue que 12% du nombre total de levées de fonds en France sur la période.

Avec trois levées de plus de 50 millions d’euros, le secteur de la sécurité fait son entrée dans le top 3 des industries aux côtés du secteur de la santé et des fintech. Ainsi, Dashlane – entreprise spécialisée dans la gestion des mots de passe –, Vade Secure qui propose des solutions de défense prédictive de la messagerie, et l’expert de la détection de fraude Shift Technology lèvent respectivement 100, 72 et 53 millions d’euros.

Méthodologie

Cette étude a été menée en collaboration avec les chercheurs de l’Ecole Universitaire de Recherche ELMI (EUR ELMI) de l’Université Côte d’Azur.
Les données analysées dans le cadre de cette étude sont extraites de la base de données Dealroom.
Le cadre d’analyse exclut les données relatives aux rounds « Grant », « Growth Equity », « Post IPO Equity » et « Private Placement ».


1. L’étude prend en compte uniquement les opérations dont le montant est connu. La part des opérations dont le montant n’a pas été communiqué s’élève à 2,5% du total des levées de fonds en France au premier semestre 2019.