Transmission de QPC : accès au dossier médical partagé par des non-professionnels de santé

Protection de la vie privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les dispositions législatives qui donnent un droit d'accès au dossier médical partagé, contenant des données couvertes par le secret médical, à des personnes qui n'ont pas la qualité de professionnels de santé, sans l'assortir de garanties suffisantes, peut porter atteinte disproportionnée au droit au respect de la vie privée.

Le Conseil d’Etat a été saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité relative au dossier médical partagé. Selon cette QPC, le III de l'article L. 1111-17 du code de la santé publique porterait atteinte aux droits et libertés garantis par la Constitution, et notamment une atteinte disproportionnée au droit au respect de la vie privée en prévoyant, sans l'assortir de garanties suffisantes, un droit d'accès à des données couvertes par le secret médical à des (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 12 juillet 2024 :

Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 9 juillet 2024 :

Lex Inside - L’actualité juridique - Émission du 4 juillet 2024 :