Le DU Droit et informatique de l’Université de Paris 1 - Panthéon-Sorbonne change de nom pour devenir DU Transformation numérique du droit

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le DU Droit et informatique de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne fait sa mue pour mieux s’adapter aux enjeux de l’écosystème juridique.

Initialement conçu par le professeur Paul Le Cannu, le diplôme universitaire Droit et informatique dépendait tant de l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne que de l’Université Paris XI. Ce diplôme a désormais plus de dix ans et a été précurseur en ce qui concerne le numérique. À la création du diplôme, il n’existait pas de formation relative à la transformation numérique (dont le terme ne s’est généralisé en France, qu’à partir de 2014 à la suite de la remise du rapport Lemoine II) et les termes de nouvelles technologies ou de multimédia était souvent utilisés pour qualifier les masters 2 se rapprochant de ce domaine d’étude. Ainsi, pour requalifier ce diplôme eu égard à ses enseignements, l’équipe pédagogique et sa directrice (Mme Chantal Donzel) a retenu la mention de « Transformation numérique du droit ».

Cette refondation est nécessaire pour mettre le nom du DU en adéquation avec l’existant, passer les modalités de suivi de l’enseignement à distance et élargir la capacité d’accueil et le rendre compatible au suivi de master 1 ou de master 2 en parallèle.

En outre, concomitamment à l’insertion de ce diplôme au sein de l’Institut d’enseignement à distance (ex : CAVEJ), les modalités d’enseignements de ce diplôme ont pu être modifié afin qu’il se déroule désormais à distance.

Enfin, et comme il l’avait déjà été pensé dès sa création, les cours ont lieu le soir (entre 18h et 21h), afin de permettre de pouvoir réaliser un master 1, un master 2 ou lorsqu’une personne travaille en parallèle. Autrement dit, ce DU peut être suivi soit en parallèle d’activité professionnelle, soit en complément d’un autre Master, indépendamment de l’Université.

Quel sera le programme du DU ?

Le diplôme se subdivise en trois modules :

-          Transformation numérique

-          Transition juridique

-          Accompagnement à l’insertion professionnel

L’une des forces de ce diplôme consiste à permettre aux étudiants d’acquérir une méthode dans les recherches juridiques, de leur donner des bases concernant les évolutions existantes et potentielles. Surtout, la finalité de ce diplôme est de former des « juristes augmentés », en leur donnant les bases nécessaires. Sans leur demander d’acquérir à un instant t les connaissances, ce diplôme doit permettre d’apprendre une grille de lecture pour pouvoir effectuer les recherches nécessaires à un instant t+1 ou t+2 indépendamment des connaissances acquises.

Ce diplôme adopte également un spectre large sur les différentes matières relevant du droit du numérique. Cette vision macroscopique permet aux étudiants d’avoir connaissance des différents domaines d’études. Le programme inclut ainsi des cours relatifs à la gouvernance des données, à la découverte de l’intelligence artificielle, à la transformation numérique et ses répercussions sur les métiers du droit, à l’apparition des legaltech, aux enjeux du numérique dans leur ensemble.

De surcroit, il apporte des connaissances dans une des matières qui était, encore peu, délaissée de l’enseignement universitaire : la légistique. Cet art d’écrire la loi est aussi le meilleur moyen d’apprendre à effectuer des recherches, de rédiger un texte et de comprendre les incidences dans l’application de ce dernier.

Destiné tant à des étudiants qu’à des professionnels, ce diplôme accompagne aussi ses élèves en les formant aux soft skills, à la gestion de projets, à la recherche juridique. En outre, il leur dispense un séminaire de coaching.

En mars dernier, une conférence Transformation numérique du droit et LegalTech organisée en partenariat avec le Diplôme Universitaire "Transformation numérique du droit et LegalTech" de l'Université Paris II et le Diplôme Universitaire "Droit et informatique" de l'Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne a permis de dresser un état des lieux de la Legaltech française pour les étudiants des deux formations.

Une première intervention d’Emmanuelle Wachenheim, cheffe du service de l’expertise et de la modernisation au secrétariat général du Ministère de la Justice, a permis de mettre en exergue les enjeux majeurs dans le déploiement des nouvelles solutions numériques. Par la suite, nous avons eu notamment le regard de legaltech, d’un représentant du barreau de Paris et de sa solution Mick, ainsi que de Fabrizio Papa Techera, France digitale, membre du directoire de la société Lexbase, avec enfin, l’intervention d’Arnaud Dumourier, président du Cercle des journalistes juridiques.

En conclusion, la question posée à chaque intervenant était : de quelle manière participez-vous ou vivez-vous la transformation numérique de vos activités ? Malgré une diversité dans les réponses, propres à chaque intervenant et à leur cœur de métier, il ressort que la transformation numérique est l’un des vecteurs de leur développement et un gage d’efficience de leur méthode de travail.

Plus d'informations sur le DU Transformation numérique du droit de l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne :

Le DU sera accessible à partir du 24 juin jusqu'au 11 juillet pour une première session et du 22 août au 22 septembre pour la seconde session.

https://formations.pantheonsorbonne.fr/fr/catalogue-des-formations/diplome-d-universite-DU/diplome-d-universite-KBVXM363/diplome-d-universite-transformation-numerique-du-droit-KBVXQS17.html

L'annuaire du Monde du Droit

Lex Inside du 7 juillet 2022 : Directive européenne "Women on Boards", Travail forcé, Conformité...

Lex Inside du 1er juillet 2022 : Bitcoin, JUB et Brevet unitaire, Hehop...

Ténors du Droit - Transformation Technologique : Eight Advisory accélère son développement