Les mentions obligatoires de la décision de justice administrative

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

Aucune règle n'impose que les décisions juridictionnelles portent mention de la convocation des parties à l'audience.

Mlle B. et M. A. ont demandé l'annulation d'un arrêté par lequel le maire d'une commune a fait opposition à leur déclaration de travaux portant sur la reconstruction d'un mur d'un appentis accolé à un bâtiment leur appartenant, soutenant que cette opposition, qui leur a été notifiée le 24 février 2005, était tardive, la déclaration de travaux ayant été complétée le 21 janvier 2005. Le tribunal administratif de Grenoble, par un jugement du 13 mars 2008, a fait droit à leur demande. La commune se pourvoi en cassation devant la Conseil d'Etat, soutenant que le jugement attaqué est irrégulier, faute de comporter mention de la convocation des parties à l'audience. Dans un arrêt du 17 (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux