Remise du prix des droits de l’homme 2020 - Trois lauréates : Anna Ayati, Mireille Damiano et Marjane Ghaem

Institutions
TAILLE DU TEXTE

Le CNB crée le Prix des droits de l’homme destiné à récompensé ceux qui œuvre en faveur d’un accès au droit plus égal pour les personnes les plus vulnérables.

La remise de ce prix s’est tenue de manière symbolique le jeudi 10 décembre 2020, journée internationale des droits de l’Homme.

« Ici, aujourd’hui, les avocats lauréats du Prix des droits de l’homme sont des avocates et des avocats debout. Ils pensent. Ils veillent. Ils réveillent. Ils luttent. Y compris contre « le bon sens en action », qui est un ennemi du genre humain. Y compris contre l’opinion publique », avant de poursuivre « Cet effort surhumain pour défendre des droits humains se devait d’être révélé, promu, honoré. » a indiqué Christiane Féral-Schuhl, présidente du Conseil national des barreaux en  ouverture de la cérémonie. 

Six projets ont été sélectionnés pour le Prix des droits de l’Homme et le Prix jeune talent. Tous présents lors de la vision-cérémonie, le jury était composé de Hélène Fontaine, vice-présidente de droit du CNB, présidente de la Conférence des bâtonniers, Olivier Cousi, vice-président de droit du CNB, bâtonnier de Paris, Béatrice Voss, présidente de la commission Libertés et droits de l’homme du CNB et Richard Sédillot, membre de la commission Libertés et droits de l’homme du CNB.

« S’il y a une identité française, elle est toute entière dans les droits de l’homme. Y toucher c'est nous renier » Christiane Féral-Schuhl

Le Prix jeune talent à récompensé Anna Ayati, Élève-avocate à l'école des avocats de Lyon (EDARA), pour son mémoire de Master II sur la prise en charge des mineurs non accompagnés en Isère.

Mireille Damiano et Marjane Ghaem ont reçu le prix des Droit de l’Homme pour leurs combats respectifs pour défendre : droits de l'enfance, personnes handicapées, famille en grande précarité, mineurs non accompagnés, migrants et demandeurs d'asile.

L'annuaire du Monde du Droit

Ténors du Droit : Flichy Grangé Avocats renforce son pôle Ethique, Diversité et RSE

Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu