Naissance du cabinet Oyat

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Marie-Hélène Tonnellier, Caroline Basdevant-Soulié et Laurent de La Brosse fondent le cabinet Oyat. Ils sont accompagnés par Guillaume Ledoux et Romain Canot, anciens Counsels, qui deviennent associés au sein de cette nouvelle structure et de Charlotte Barraco-David, Counsel.  

Le cabinet Oyat est composée d'une équipe pluridisciplinaire et expérimentée d’une vingtaine d’avocats. 

Les avocats du cabinet interviennent pour le compte d’entreprises françaises et internationales, publiques et privées  telles que Bolloré, Crédit Agricole Assurances, Paris La Défense, Eutelsat, Sopra Steria, Njuko, CDC, Oui  sncf, Conforama, Central Supelec, Relais & Châteaux, Galeries Lafayette, Bein sports, CDC, BPI,  Arpilabe, entre autres.

Marie-Hélène Tonnellier, dirige le département Digital/IP et intervient sur les projets informatiques  notamment liés à la stratégie de transformation digitale des entreprises, dans le cadre des litiges  technologiques, sur les questions liées aux nouvelles technologies (intelligence artificielle, drones,  robots, blockchain, …) et aux données personnelles et/ou publiques ainsi que dans le cadre des projets  e-commerce. Elle enseigne notamment en master 2 Droit du numérique de l’Université Paris-Saclay. 
Marie-Hélène Tonnellier a exercé en tant qu’associé au sein du cabinet Latournerie Wolfrom pendant 23 années,  après avoir travaillé un an à Londres puis 9 ans au sein de Moquet Borde et Jeantet. 

Caroline Basdevant-Soulié qui dirige le département Corporate/M&A et Guillaume Ledoux sont pour  leur part spécialisés en corporate, avec un fort ancrage en private equity. Ils conseillent des dirigeants, des groupes français et internationaux et des fonds d’investissement. Ils ont également une pratique  en corporate venture.  
Elle est spécialisée dans les opérations de private equity (prise de participations minoritaires et  majoritaires) de joint-ventures, de fusions-acquisitions, de restructurations, et de corporate venture.  Elle conseille des managers, des sociétés françaises et étrangères ainsi que des fonds d’investissement  notamment dans les secteurs Tech et santé. 
Caroline Basdevant-Soulié est avocate au barreau de Paris et diplômée d’un LLM de l’Université de Berkeley aux Etats Unis. Elle a exercé pendant 9 ans au sein du cabinet Latournerie Wolfrom après avoir travaillé 11 ans  auprès des cabinets internationaux Hogan Lovells et Bird & Bird et a été détachée à la Caisse des dépôts  et consignations pendant 15 mois entre 2010 et 2011 pour mettre en place les plateformes de pôle de  compétitivité. 

Guillaume Ledoux accompagne des entreprises, fonds d’investissements et équipes dirigeantes dans  le cadre d’opérations de haut de bilan, de prise de participation, de restructuration et de mise en place  de management package. Il conseille également de nombreuses start-ups dans le cadre de leur  développement et de leur financement, que ce soit au stade de leurs premières levées (seed BA/VC)  ou séries A/B. 

L’équipe est notamment intervenue sur des opérations d’envergure aux côtés de CDC, telles que par  exemple, avec l’équipe Digital, le montage et la négociation du projet de mise en place de la Joint  Venture Alentour (plateforme technique de recensement des offres touristiques en France) entre  Amadeus et CDC pour relancer le tourisme en France, projet initié par Bruno Le Maire, ou auprès de  BPI dans le cadre du LBO de Mesotrans. 

Laurent de la Brosse dispose d’une expertise significative en matière de passation et d’exécution  d’opérations complexes, tant en conseil qu’en contentieux, notamment dans la conduite d’opérations  de valorisation ou la réalisation de grandes infrastructures. Il est également très actif dans le secteur  des mobilités. Il dispose d’une expérience des relations institutionnelles et d’une parfaite connaissance  des process d’adoption de la décision publique qui lui permettent d’apporter à ses clients un conseil  stratégique tourné vers la réussite de leurs projets. Précédemment, Laurent de la Brosse a travaillé 23 ans au sein de l’équipe droit public du cabinet Latournerie  Wolfrom dont il était associé. 

A ses côtés, Romain Canot a développé une expertise pointue en droit de l’environnement tant  en conseil qu’en contentieux administratif ou judiciaire dans les secteurs de l’industrie, des services,  de l’énergie et des grandes infrastructures. Au soutien d’une clientèle d’opérateurs publics et privés  confrontée aux exigences croissantes liées à la maîtrise des enjeux environnementaux, Romain Canot intervient plus particulièrement dans les domaines du droit des sites et sols pollués, de l’économie  circulaire, ainsi qu’en risques technologiques et sanitaires.  
Il dispose également d’une solide expérience en matière de montages complexes public-privé, en  phase de passation et d’exécution (contrats publics, concurrence, domanialité publique…).  

L'annuaire du Monde du Droit