UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Création d'Acacia Legal

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Amélie Lièvre-Gravereaux, Franck Iacovelli et Ludovic Tartanson s’associent pour fonder Acacia Legal, un cabinet indépendant de six avocats basés à Paris et Marseille.

« Nous avons souhaité nous différencier des cabinets d’affaires dans lesquels nous travaillions », explique Amélie Lièvre-Gravereaux à propos de la création d'Acacia Legal, une nouvelle boutique en fiscalité et droit des affaires dont l’objectif est de mettre l’accent sur l’intuitu personae. L'ambition est de changer les codes de la profession en réinventant la nature des relations à l’égard de leurs clients et au sein du cabinet en dispensant un accompagnement de proximité et sur-mesure.

L’acacia, arbre résistant et doué d’adaptation, incarne les racines sur lesquelles le cabinet se construit.
À la manière d’un acacia qui va puiser ses ressources au plus profond du sol, les fondateurs ont à cœur de se dépasser pour trouver les solutions les mieux adaptées à leurs clients. Comme un acacia résistant aux climats arides et hostiles, les avocats du nouveau cabinet sont combatifs, ne renoncent pas face aux difficultés et font preuve d’endurance. Des qualités particulièrement utiles dans leurs trois domaines d’exercice.

Le nouveau cabinet d’avocats accompagne les familles et les dirigeants d’entreprises dans la gestion de leur patrimoine. Acacia Legal se met également au service des ETI, PME, TPE, start-up et d’entrepreneurs.

Corporate, Fusions-acquisitions, Fiscalité et Restructuring

Les trois spécialités des associés fondateurs sont complémentaires :

Amélie Lièvre-Gravereaux, intervient notamment en contentieux fiscal et patrimonial pilote le département fiscal. Acacia Legal intervient à la fois en conseil (structuration et optimisation fiscales ainsi que l’assistance lors d’un contrôle ou en matière d’actifs internationaux) et en contentieux fiscal, successoral ou pénal. Outre la structuration d’investissements, le cabinet s’occupe de l’ensemble des problématiques de gestion et transmission de patrimoine. Amélie Lièvre-Gravereaux a notamment conseillé une personne physique à l’occasion d’un contrôle fiscal à la suite de perquisitions fiscales sur commissions rogatoires étrangères.
Avocat depuis 2005, elle a exercé dans différents cabinets comme DLF-Avocat puis Taj avant d’intégrer Arago en 2009 en tant que collaboratrice. Elle devient associée quatre ans plus tard et exerce chez Steering (créé par des anciens d’Arago) dans les domaines fiscaux et corporate en 2015. Elle dirige le département fiscal pendant trois ans comme Managing Partner de 2015 à 2018 avant de co-fonder Acacia Legal.
Titulaire d’un certificat de spécialisation en droit fiscal, son cursus universitaire s’est complété par un Doctorat (Juris Doctor J.D. in taxation) à l’université Paris 2-Panthéon Assas.

Ludovic Tartanson a la charge du département Corporate et Fusions Acquisitions. Il accompagne les entreprises sur la structure de leurs opérations telles que levée de fonds, IPO, croissance externe, transmissions d’entreprises. Ses dossiers comprennent également du private equity, LBO, MBO, cessions de fonds et de titres small-cap. Outre ses interventions dans des opérations de restructuration patrimoniale, il a mené à bien quelques acquisitions et accompagne la réalisation d’une cession par le biais d’un MBO.
Expert des opérations d’acquisition, de transmission d’entreprise, de LBO, de capital-risque et de cession d’actifs, il exerce à Marseille depuis 2011.
Après avoir pratiqué chez Gide Loyrette Nouel en private equity, restructuration et contentieux commercial, il rejoint le cabinet Arago de 2008 à 2011. C’est à cette occasion qu’il rencontre Amélie Lièvre-Gravereaux.
En 2011, Ludovic Tartanson part exercer à Marseille en corporate et fusions acquisitions sur de belles firmes de la place pendant sept ans avant de co-fonder Acacia Legal.

Franck Iacovelli est en charge des questions relatives au droit des entreprises en difficulté, des reprises de sociétés à la barre ou in bonis. Il anime le département restructuration d’Acacia Legal et accompagne les dirigeants tant en amont et au cours des procédures collectives (mandat ad hoc, conciliation, sauvegarde, redressement et liquidation judiciaire) qu’en aval dans le cadre des sanctions professionnels et pécuniaires.
Franck dispose d’une pratique réputée dans le domaine de l’Hôtellerie-Restauration.
Spécialiste de la restructuration d’entreprise et ancien associé de Steering Legal où il est resté un an de 2017 à 2018, il a également rencontré Amélie Lièvre-Gravereaux à cette occasion.
Avocat depuis 2004, il a débuté au sein de cabinets de renom dans la défense des entreprises en difficulté notamment chez Chaigne & Associés (2004 à 2009). Il a exercé ensuite chez Pardo Sichel & Associés comme avocat counsel (2010-2014) puis a cofondé Faure Chichportich Iacovelli & Sebban en janvier 2015.

Les  trois associés fondateurs, sont accompagnés de trois collaborateurs Caroline Haquin, Caroline Pierre et Pierre Wattenne qui interviennent de manière transverse selon les besoins des clients.

Implanté à Paris et Marseille, le cabinet Acacia Legal a l'ambition de se développer dans d’autres grandes villes de France.

Arnaud Dumourier (@adumourier)