Publication du 2ème Baromètre AXA Protection Juridique

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le 2ème Baromètre d'AXA Protection Juridique, fondé sur une étude d'Ipsos, révèle qu'une majorité de Français a déjà été confrontéé à un litige, notamment en matière de logement, d'internet, du travail ou de voyage, mais que la plupart se sentent découragés avant même d'entreprendre les démarches juridiques.


Logement, internet, travail ou voyage : 7 Français sur 10 ont déjà été confrontés à un litige

AXA Protection Juridique présente les résultats de son 2ème "Baromètre sur les Français et la défense de leurs droits", issu d'une enquête réalisée par Ipsos du 18 au 26 avril 2013 sur un échantillon de 1.403 personnes. La vie quotidienne est source de nombreux litiges. Comme l’an dernier, le logement et internet apparaissent comme les sources majeures de litiges et la crainte d’acheter sur internet augmente.

Plus de 8 Français sur 10 estiment ne pas connaître leurs droits

90 % des Français se disent découragés avant même d’avoir entrepris la moindre démarche et 80 % des sondés ne savent pas à qui s’adresser pour trouver des informations.
Les principales difficultés rencontrées lors du règlement d’un litige sont : la durée des procédures et la méconnaissance du système judiciaire (95 % des Français estimant qu’il est difficile à comprendre).
Le coût des démarches est la troisième difficulté à laquelle ils doivent faire face : 63 % des sondés déclarent que leurs moyens financiers seraient insuffisants pour leur défense.

Les principales causes de litiges :

Lorsque les Français expriment leurs craintes, il existe parfois un vrai fossé entre le risque tel qu’il est perçu et le risque réel.
Ceux sont les problèmes liés au logement qui se placent au premier rang des litiges avérés, devant les achats sur Internet. Quant à la cyber-confidentialité, qui les préoccupe beaucoup, peu y ont été réellement confrontés.

52 % des Français ont dû faire face à un litige lié au logement

En tout premier lieu, figurent les problèmes de voisinage, cités par 29 % des sondés (contre 25 % en 2012). 19 % des Français ont rencontré un souci lié à la location de leur logement et 15 % lors de travaux dans leur habitation.

La construction d’une maison apparaît comme l’une des situations les plus risquées pour les Français : 63 % y voient un risque. Dans les faits, 13 % des sondés qui ont fait construire leur maison ont connu un litige.

33 % des Français ont rencontré un litige lié à Internet

Alors que ces dernières années les préoccupations liées aux risques numériques sont en forte croissance, les achats sur Internet constituent la deuxième cause de litiges : cela concerne 21 % des Français. Et leur crainte ne fait qu’augmenter, puisque 93 % des personnes interrogées pensent que les Français ont appréhension à faire des achats.
60 % des Français estiment qu’il existe un risque élevé d’utilisation de leur carte bancaire sur Internet mais, dans les faits, seuls 13 % y ont été confrontés (le chiffre est de 20 % chez les acheteurs réguliers). 63 % des sondés désignent le risque d’atteinte au respect de leur vie privée sur les réseaux sociaux, ou de celle de leur famille. Concrètement, seuls 6 % des Français ont déjà connu le problème : c’est le double pour les 18-25 ans (12 %).

Cependant, 46 % des internautes qui ont déjà rencontré un litige continuent d’utiliser internet, tout en prenant des précautions, tandis que 31 % n’ont rien modifié à leurs habitudes.

28 % des Français ont déjà eu un litige dans le cadre du travail

13 % des Français qui ont connu un litige (quelque soit le domaine) ont dû fait face situation de harcèlement ou de discrimination. 13 % ont rencontré des problèmes en cas de licenciement et ils sont tout autant à avoir connu un litige lié au temps de travail.

25 % des Français ont connu un litige lié à un voyage ou à leurs vacances

14 % des litiges (tous domaines confondus) concernent l’annulation ou la modification d’un voyage.
Parmi les Français qui ont dû faire face à un litige lié aux vacances, 41 % estiment que leur location ou leur hôtel ne correspondait pas à ce qu’ils ont commandé et 34 % ont rencontré des difficultés pour annuler ou modifier leur voyage.

72 % des Français plébiscitent un règlement des litiges à l’amiable

Régler ses litiges à l’amiable, ne signifie pas pour autant les régler seul, loin de là. Ainsi, un tiers, souvent l’assureur, est sollicité pour ne pas que les litiges se règlent devant les tribunaux.

Top 3 des reglements amiables des litiges

De manière générale, c’est en matière de litiges relatifs au travail que l’on recourt le moins à une résolution à l’amiable. En effet, le licenciement est le litige pour lequel la voie judiciaire est la plus utilisée (43 % des Français qui y ont été confrontés ont fait appel à la justice).

… Mais 1 litige sur 4 ne se règle jamais :

  • 40 % des personnes interrogées reconnaissent ne jamais avoir réglé les litiges liés au respect de leur vie privée sur les réseaux sociaux et 16 % un litige lié à une utilisation frauduleuse de leur carte bancaire sur Internet ne sont pas réglés.
  • 28 % des litiges liés au voyage ne sont jamais solutionnés.
  • 23 % des Français confrontés à un litige en matière de logement ne l’ont pas réglé du tout.

Le rôle de l’assureur

Lorsque les Français ne règlent pas seuls leurs litiges, l’assureur est l’intervenant le plus sollicité et ce, quel que soit le domaine.
Avant tout, les Français font appel à leur assureur lors de litiges concernant : l’utilisation frauduleuse de la carte bancaire (34 %), la construction d’une maison (25 %), la copropriété (21 %), l’aménagement de leur habitation (17 %), la location d’un logement en tant que propriétaire (17 %) et l’achat ou la vente d’un véhicule (16 %).

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.