Conseil municipal filmé : l'accord des personnes est-il requis ?

Protection de la vie privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

La diffusion d'une vidéo enregistrée au cours d’un conseil municipal dans laquelle les personnes sont reconnaissables constitue une faute engageant la responsabilité du responsable de traitement, en l'espèce le maire, peu importe le caractère public de cette réunion.

Une journaliste au quotidien "La Voix du Nord" a fait constater par huissier de justice la publication sur la page Facebook d'un maire ainsi que sur la page Youtube de la commune d'un enregistrement audiovisuel effectué au terme d'une séance du conseil municipal de cette ville auquel elle avait assisté.Cette vidéo montrait la journaliste en conversation avec plusieurs personnes et était accompagnée de commentaires la nommant et suspectant une collusion entre son journal et l'opposition municipale. La journaliste a fait citer devant le tribunal (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier

Débats du Cercle 2021 : interview de Donatien de Longeaux, Directeur Juridique, UBS France