TUE : rejet de l'enquête sur le risque de confusion

Propriété intellectuelle / industrielle
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Tribunal de l'Union européenne rejette une enquête sur le risque de confusion entre une marque européenne figurative et une marque européenne verbale antérieure.

La société Azalee Cosmetics a présenté à l’EUIPO une demande d’enregistrement de marque européenne pour le signe figuratif "LA CREME LIBRE", pour des produits cosmétiques.La société L’Oréal a formé opposition à l’enregistrement de cette marque, fondée sur la marque européenne verbale antérieure "LIBRE", désignant des produits cosmétiques. A l'appui de son recours, la société Azalee Cosmetics a réalisé une enquête démontrant, selon elle, qu’il n’y aurait pas de confusion entre les marques. Dans un arrêt du 21 février 2024 (affaire T‑765/22), le Tribunal de l'Union européenne considère qu’il existe un risque que (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 5 avril 2024 :

Forum des Carrières Juridiques 2024 : interview de Vanessa Bousardo, vice-bâtonnière de Paris

Forum des Carrières Juridiques 2024 : Laure Carapezzi, DRH, Osborne Clarke