Hervé De Kervasdoué, Associé, BG2V

Interviews
TAILLE DU TEXTE

Hervé De Kervasdoué, Associé, BG2VLe Monde du Droit a interrogé Hervé De Kervasdoué, qui vient de rejoindre  BG2V en qualité d'avocat associé.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre BG2V ?

BG2V constitue un rare mélange d’intelligence humaine et de compétences diverses et complémentaires susceptibles de fournir des services à haute valeur ajoutée aux clients du cabinet et de saine ambition.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Après une formation franco-américaine (Master 2 Panthéon-Assas, LLM Cornell University, Barreaux de New York et Paris), j’ai été recruté par un cabinet américain qui est plus tard devenu ce qu’est Hogan Lovells aujourd’hui. J’ai ensuite passé deux ans chez HSD E&Y pour prendre en charge et développer un département dédié aux start-ups, avant de rejoindre Deprez Dian Guignot en qualité d’associé et ensuite co-fonder Redlink.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

Les bonnes et mauvaises pratiques sont multiples et se trouvent dans tous les cabinets, même si l’on identifie plus facilement certaines typologies de défauts (ou de qualités) selon que le cabinet est d’origine anglo-saxonne ou française.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

Difficile d’en citer un seul, mais la confiance renouvelée de mes clients, qu’ils soient entrepreneurs, fonds d’investissements ou groupes cotés, au fil des ans, constitue certainement un de mes moteurs et source principale de satisfaction… même si j’ai pleinement conscience que ce lien doit être entretenu constamment.

Quels sont vos domaines de compétences ?

Mes principaux domaines de compétences sont le M&A, le private equity et les opérations stratégiques pour des sociétés cotées ou non.

Qui conseillez-vous ?

Des entrepreneurs et start-ups, notamment dans les secteurs "technologiques" ou des médias, des fonds d’investissements, des acteurs significatifs des médias (comme M6 que j’ai récemment conseillé dans le cadre l’acquisition du Pôle Radio français de RTL).

Quels sont vos objectifs pour ce cabinet ?

Poursuivre, avec les associés, le développement raisonné du cabinet tout en contribuant à renforcer le département corporate et sa capacité d’intervention sur des opérations significatives de fusions-acquisitions et de private equity.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)

L'annuaire du Monde du Droit

Débats du Cercle 2021 : interview de Laure Lavorel, présidente du Cercle Montesquieu

Débats du Cercle 2021 : interview de Beatrice Bihr, Secrétaire Général, Groupe Servier