UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Homosexualité, transsexualité et divorce pour faute

Personnes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Se fondant sur la violation de l’obligation de communauté de vie, un mari a engagé une procédure de divorce aux torts exclusifs de son épouse, celle-ci lui interdisant l’accès au domicile conjugal. Cette dernière a formé une demande reconventionnelle en divorce pour faute invoquant les relations extraconjugales homosexuelles de son mari doublée d’un penchant au travestissement le conduisant à acquérir certains caractères du sexe féminin. La cour d’appel d’Orléans dans un arrêt du 24 février 2009, accueille cette demande considérant que les relations extraconjugales constituent une violation du devoir de fidélité, fondant à elles seules une requête en divorce pour faute. Les juges précisent également que les seules modifications physiques du mari, dans l’hypothèse où l’on estimerait (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne