Recevabilité d'une demande de bornage judiciaire de propriétés contigües

Immobilier / Construction
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une demande de bornage judiciaire de propriétés contigües ne peut être déclarée irrecevable que si la limite de division fixée entre les fonds a été matérialisée par des bornes.

Le propriétaire d’une parcelle cadastrée a assigné les propriétaires de deux autres parcelles en bornage de leurs propriétés contigües. La cour d’appel de Rennes a déclaré l’action irrecevable.Elle a considéré que, même si des bornes n’ont pas été posées sur le terrain, dès lors qu’un procès-verbal de bornage a été régulièrement dressé et qu’il est opposable aux parties, toute demande de bornage judiciaire postérieure est irrecevable. La Cour de cassation, dans un arrêt du 23 mars 2022 (pourvoi n° 21-11.678), casse et annule l’arrêt d’appel au visa de l’article 646 du code civil.Ce texte (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 1er juillet 2022 : Bitcoin, JUB et Brevet unitaire, Hehop...

Ténors du Droit - Transformation Technologique : Eight Advisory accélère son développement