Free Mobile sanctionné par la Cnil

Décryptages
TAILLE DU TEXTE

La Cnil a prononcé une sanction de 300.000 € à l’encontre de la société Free Mobile pour quatre manquements au RGPD en matière de respect des droits des personnes et de sécurité des données des utilisateurs.

 

La Cnil a prononcé une sanction de 300.000 € à l’encontre de la société Free Mobile pour quatre manquements au RGPD en matière de respect des droits des personnes et de sécurité des données des utilisateurs.

Après avoir reçu plusieurs plaintes concernant les difficultés rencontrées par des personnes dans la prise en compte, par l’opérateur de téléphonie mobile français, Free Mobile, de leurs demandes d’accès et d’opposition à recevoir des messages de prospection commerciale, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a effectué un contrôle sur place et un contrôle sur pièces. Dans une délibération SAN-2021-021 du 28 décembre 2021, rendue publique le 4 janvier 2022, la Cnil a prononcé à l’encontre de l'opérateur une amende de 300.000 €, retenant (...)

 

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
 
 
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
L'annuaire du Monde du Droit