Retrait au distributeur automatique : quand un tiers s'empare de l'argent

Banque
Outils
TAILLE DU TEXTE

Retrait frauduleux ou vol d'espèces ? La Cour de cassation précise à quelle condition un client peut obtenir de sa banque le remboursement de la somme retirée au distributeur automatique lorsque un malfaiteur s'est emparé des billets.

Faisant valoir qu'après que lui-même avait introduit sa carte bancaire dans un distributeur automatique de billets pour procéder à un retrait et composé son code confidentiel, un tiers avait saisi un montant de retrait de 900 € et s'était emparé des billets, le client d'une banque a demandé à celle-ci le remboursement de cette somme. Pour rejeter cette demande, le tribunal judiciaire de Paris a énoncé que ce cas de figure ne constituait pas un cas d'exemption de la responsabilité du payeur prévu par l'article L. 133-19 du code monétaire et financier. Cette analyse est (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 1er février 2022 :

Lex Inside du 25 janvier 2023 :

Lex Inside du 18 janvier 2023 :