Claisse & associés devient Centaure Avocats

Vie des cabinets
TAILLE DU TEXTE

Claisse & associés poursuit sa transformation. Après avoir inscrit sa raison d'être dans ses statuts, le cabinet dédié au conseil et à l'assistance des personnes publiques et privées fondé par Yves Claisse change d'identité visuelle et de nom.

Claisse & associés devient Centaure Avocats afin de mieux correspondre à la nouvelle orientation du cabinet depuis l'adoption de sa raison d'être
Ce changement d'identité visuelle et de nom s’inscrit dans la continuité de la raison d’être et dans l’ancrage définitif dans le monde de l’entreprise souhaité par le cabinet.

La nouvelle dénomination « Centaure Avocats » incarne ces changements. Le sous-titre « entreprise d’intelligences juridiques » rappelle d'ailleurs une partie de la raison d'être. « Chacun peut y voir ce qu'il veut : Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du soleil ou alors, le centaure Chiron qui transmettait aux jeunes générations... », explique Yves Claisse. Pour lui, ce qui est important c’est ce que « cela incarne l’organisation que nous voulons mettre en place, les services que nous voulons délivrer et les lieux dans lesquels nous voulons travailler ». 

Cela va se traduire notamment par des services de plus en plus hybrides : les catégories du juriste (« droit public », « droit privé », « droit social » ou « droit pénal ») ne permettent plus de rendre compte de la réalité car l'hybridation du monde fait converger les disciplines. Et puis les projets, les idées et les questions des clients du cabinet ne sont ni de droit public ni de droit privé. Parce que le cabinet travaille pour des personnes publiques qui rencontrent des problématiques de droit privé mais aussi des personnes privées qui sont confrontées à des problématiques de droit public, Centaure Avocats va « croiser les droits ».

Par ailleurs, les lieux de vie seront repensés : la crise liée à l’épidémie de Covid-19 conduit les organisations à revoir leurs coûts fixes, notamment les locaux dont les taux d’occupation ont dégringolé. Centaure Avocats n’est pas en reste et réfléchit à créer un tiers lieu, le « Centaure Parc ». Il ne sera pas seulement un lieu de travail mais aussi d’échanges, de culture, de partage avec des professionnels qui ne seront pas seulement avocats.

Centaure Avocats a son mentor

Centaure Avocats a pour mentor la philosophe Gabrielle Halpern, auteure du livre « Tous Centaures ! Eloge de l'hybridation », Le Pommier, 2020. dans lequel elle explique que tout s'hybride. « Je crois très fort à ce constat et à cette idée que les entreprises et les prestations qu’elle rendent ainsi que les lieux qu’elles sont amenés à occuper, vont être de plus en plus hybrides : à la fois dans leur organisation, dans leurs actions, et dans les lieux qu’elles occupent » explique Yves Claisse.

Arnaud Dumourier (@adumourier)

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.