Les correspondances des élus locaux sont-elles communicables ?

Droit public général
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les correspondances des élus locaux ne peuvent pas être considérées comme des documents administratifs et ne sont pas communicables, dès lors qu’elles expriment des positions personnelles ou prises dans le cadre de leur mandat.

Une demande a été faite au maire d’une commune de communiquer les courriels qu'il a échangé avec les élus, concernant les délibérations d’octobre et novembre 2016, relatives à un projet de microcentrales. Le tribunal administratif de Grenoble a annulé la décision de refus de la communication et a ordonné au maire de transmettre les informations demandées dans un délai de deux mois. Le Conseil d’Etat, dans une décision du 3 juin 2022 (requête n° 452218), annule le jugement du tribunal administratif, en application des articles L. 311-1 et L. 300-2 du code des (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux