Conférence du réseau MultiJuris le 23 septembre à Bordeaux

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le réseau Multijuris Europe propose le 23 septembre prochain une journée de formation qui aura à lieu à Bordeaux et en visioconférence. Nous sommes allés à la rencontre d’Eric Margnoux, président du réseau, de Thierry Firino Martel, avocat au Barreau de Bordeaux, et de l’un des intervenants, Cyrille Auché, du cabinet Verbateam (Montpellier) pour en savoir plus.

Maître Margnoux, pourriez-vous nous présenter le réseau Multijuris en quelques mots : d’où vient-il, quels objectifs poursuit-il ?

Fondé en 1999, par la réunion de deux réseaux : Multijuris et la Judiciaire d'Europe, ce réseau rassemble des avocats sur l'ensemble du territoire aux fins de faciliter les échanges entre eux dans l'intérêt de leurs clients, tout en mettant en œuvre les moyens d'action nécessaires afin de développer les compétences des membres et leur assistance dans leur activité professionnelle. Le réseau veut assurer une intervention aussi efficace que possible, dans l'intérêt de leurs clients, tant sur le territoire national que dans les pays de l'union européenne.

C'est dans ces conditions que Multijuris Europe a choisi un regroupement horizontal en favorisant, l'utilisation des moyens modernes de communication et de transmission de l'information, complétés par des réunions de travail et de formation. D’où l’adoption depuis deux ans d’une formule « hybride » pour ses formations en distanciel et en présentiel.

Maître Firino Martell, comment cette manifestation est-elle accueillie au Barreau de Bordeaux ? Quels thèmes abordera-t-elle ?

L’un des objectifs de cette manifestation est de mieux faire connaître Multijuris Europe aux avocats de Bordeaux et des barreaux qui lui sont proches. Un effort particulier de promotion des formations proposées a été accompli, avec succès, puisque les deux tiers des inscrits sont des avocats locaux.

Les thèmes que le réseau a choisi d’aborder correspondent à des préoccupations concrètes des professionnels du contentieux : une mise au point en profondeur des connaissances en procédure civile et une meilleure gestion des ressources humaines au sein des structures d’avocats.

Maître Auché, quels points particuliers votre formation aborde-t-elle ?

La procédure civile évolue très rapidement et très fréquemment depuis une dizaine d’années. J’ai répondu à l’appel de Multijuris pour proposer quelques éclairages tirés de ma pratique régulière. La formation s’intitule « Actualité législative et jurisprudentielle de la procédure civile (ou formulé autrement : comment s’éviter un sinistre…) ».

La formation débutera sur la tentative préalable de règlement amiable après les décrets de 2021 et 2022. Les fins de non-recevoir seront aussi au cœur des questions abordées : pouvoir et interventions du juge de la mise en état et du conseiller de la mise en état. Puis seront examinées la rédaction des conclusions devant le tribunal judiciaire et la Cour, et la discussion de l’exécution provisoire.

La formation enfin se concentrera sur l’évolution des procédures d’appel : tout ce qu’il faut savoir pour maîtriser la déclaration d’appel et l’appel en matière de compétence, procédure bien plus complexe qu’il n’y paraît.

À suivre vendredi ou au mois de mars 2023

Il reste encore quelques places in extremis pour celles et ceux qui voudraient s’inscrire, notamment en distanciel. Les formations Multijuris ont lieu deux fois par an, parfois trois. La prochaine ne manquera pas d’être présentée par Le Monde du Droit.

Renseignements et inscriptions :
https://droit.org/wiki/index.php/Conf%C3%A9rence_du_r%C3%A9seau_MultiJuris

L'annuaire du Monde du Droit

Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux