UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Julien Cheval, Associé, Vigo

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Julien Cheval - Avocat - VigoLe Monde du Droit a rencontré Julien Cheval, récemment coopté associé au Cabinet d'avocats Vigo.

Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 32 ans et suis inscrit au Barreau de Paris depuis le mois de janvier 2004. Titulaire d’un DEA de Droit international Privé de l’Université de Paris II, j’ai commencé mon exercice professionnel au sein du Cabinet STASI et Associés où j’ai pu acquérir une solide formation à tous types de contentieux avant de me spécialiser dans le contentieux commercial (y compris les entreprises en difficulté), la responsabilité contractuelle et le droit du sport.
A l’été 2009, j’ai suivi Emmanuel DAOUD, Christine CARPENTIER et Julie FERRARI, dans l’aventure VIGO avec cinq autres collaborateurs expérimentés.

Selon vous, qu'est-ce qui a présidé à votre nomination ?

Ma désignation en qualité d’associé un an et demi après la fondation du Cabinet - en même temps que celle d’Emmanuel MERCINIER  - est révélatrice du dynamisme de VIGO qui cherche à promouvoir les compétences internes du Cabinet à même de développer sa clientèle et d’investir de nouveau champs d’activité. La complémentarité de mon domaine d’activité avec ceux des associés fondateurs – droit pénal des affaires, du travail et de la santé, risques industriels et environnementaux, droit des assurances – a indéniablement constitué un atout. VIGO ayant décidé de placer la gestion du risque juridique et judiciaire au cœur de son expertise, il était naturel de développer et proposer à nos clients une expertise de la gestion du risque commercial et contractuel.

Quelles sont vos priorités pour votre département ?

La première de mes priorités est de faire en sorte qu’il se développe ! Ce développement passe, classiquement, par la consolidation de la clientèle existante et la représentation de nouveaux clients. J’entends également veiller à ce qu’il existe la meilleure fluidité possible entre mon département et ceux de mes associés, considérant qu’une grande partie de l’activité est générée par les dossiers existant et circulant au Cabinet. Cette fluidité est extrêmement appréciée des clients qui recherche chez VIGO une expertise et une compétence multiples, dans chacun de nos domaines d’activité. Enfin, il me paraît essentiel, dans mon activité, de développer des liens étroits avec d’autres experts dans leur domaine – experts techniques, experts du chiffre…  – pour répondre aux besoins des dossiers par la constitution de véritables équipes. L’Avocat qui accompagne l’entreprise dans sa gestion du risque commercial doit être avant tout un facilitateur et un accélérateur de solution !