Avocat en entreprise, "une révolution tranquille"

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le barreau de Paris reconnaît qu’un avocat parisien peut être avocat en entreprise dès lors qu’il exerce dans un État qui admet qu’un avocat puisse être salarié en entreprise.

Le Conseil de l’Ordre du barreau de Paris a adopté le 28 février 2017, à une large majorité , une résolution en ligne avec la position du Conseil des barreaux européens (CCBE) pour admettre que "l’avocat parisien qui est autorisé à exercer son activité dans un autre pays de l’Union européenne doit être inscrit sous son titre d’origine auprès du barreau de l’État d’accueil et peut ainsi exercer en qualité de salarié dans une entreprise, si les dispositions légales de cet État d’accueil l’y autorisent, et ce, sous le contrôle des autorités de ce pays".

"Il en ira de même de l’avocat parisien désirant exercer sa profession dans un pays étranger, autre que ceux de l’Union européenne, à la condition d’être inscrit sur la liste des avocats de ce pays et de pouvoir exercer en qualité d’avocat salarié d’une entreprise si ce mode d’exercice est autorisé aux avocats de ce pays, et ce, sous contrôle des autorités de ce pays".

L'annuaire du Monde du Droit

Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux