Mort du chat Neko : la SNCF condamnée pour négligence

Obligations
Outils
TAILLE DU TEXTE

La SNCF Voyageurs est reconnue coupable de "négligence" pour ne pas avoir tenté de sauver un chat réfugié sous un train gare Montparnasse.

Le 2 janvier 2023, gare Montparnasse à Paris, le chat Neko, installé dans un TGV à destination de Bordeaux avec un titre de transport en règle, a échappé à l’attention de sa maîtresse et s'est réfugié sous le train à quelques minutes du départ.Malgré les demandes des deux propriétaires du félin, le train s'est ébranlé et a écrasé l'animal.La SNCF Voyageurs a été poursuivie devant le tribunal de police de Paris des chefs d'"atteinte involontaire à la vie ou à l’intégrité d’un animal domestique". Le Parquet a réclamé la relaxe. Dans un jugement rendu le 4 juillet 2023, le tribunal retient la "négligence" de la société et la condamne à une amende (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 27 février 2024 :

Lex Inside du 20 février 2024 :

Lex Inside du 16 février 2024 :