Prise de poste en temps de confinement

Décryptages
TAILLE DU TEXTE

Regards croisés d’une coach certifiée et spécialiste en outplacement, Claude Mulsant du cabinet OASYS Consultants et d’une chasseuse de tête, Marie Hombrouck, fondatrice d’Atorus Executive, cabinet dédié au recrutement en urgence, sur la question de l’intégration dans une entreprise en cette période de confinement.

Plusieurs de nos candidats ont pris leurs nouvelles fonctions début mars et se retrouvent actuellement en période d’essai.

Voici quelques conseils pour réussir votre prise de poste dans ce contexte. Votre employeur n’aura pas nécessairement le temps ni les moyens de vous faire suivre le parcours d’intégration classique. A vous d’être pro-actif et de vous adapter à la situation.

Commencer par faire un état des lieux

Comme pour toute prise de poste, ne négligez pas la première étape fondamentale qui est l’état des lieux.

Tout d’abord, il reste indispensable de mesurer la réalité du contenu du poste. A la fois les dossiers, les projets en cours et à venir mais aussi l’utilité économique de votre mission. Vérifiez si toutes les parties prenantes sont d'accord sur le contenu de votre mission et sur ses priorités.

Il vous faut également identifier les circuits d’information et d’influence de l’environnement que vous intégrez. Concrètement, vous devez comprendre les acteurs clés dans les processus de décision, les éventuelles alliances et rivalités qui peuvent exister au sein de cette nouvelle entreprise.

Pour ce faire, prenez des rendez-vous avec vos différents clients internes et externes. Présentez-vous et recueillez l’historique de leurs interactions avec votre département et leurs attentes à votre égard. Vous allez ainsi vous constituer un début de réseau. Pour transformer votre période d’essai la qualité de votre relation avec votre N+1 est déterminante, mais pas exclusivement.

Avec votre équipe, prenez le temps de créer le lien. Rencontrez vos collaborateurs de manière individuelle et collective en utilisant, si possible, des outils de visio qui sont plus conviviaux que le téléphone. Fixer les règles et donnez votre vision mais prenez plus que jamais le temps de l’écoute et de la communication.

Réussir sa communication

Une prise de poste réussie passe par une bonne gestion de votre communication interne et externe.

Soignez votre pitch de présentation en mettant en valeur les éléments de votre parcours et de vos compétences qui servent la mission qui vous a été confiée et qui légitimise votre présence à ce poste.

Adoptez la posture de l’écoute active. En effet, 80% de la communication étant non verbale, il est naturellement plus dur de communiquer dans ce contexte où vous n’estes pas en face à face. Pour cela vous pouvez proposer des « cafés virtuels » pour vous présenter. L’important est de laisser parler vos interlocuteurs, leur laisser l’espace pour exposer leurs besoins et si nécessaire de reformuler pour s’assurer de votre bonne compréhension.

Un des pièges lorsque l’on échange par visioconférence ou par téléphone c’est de vouloir aller trop vite alors qu’il faut se donner le temps d’écouter et de comprendre les enjeux de la personne en face de vous.

Soignez votre écologie personnelle autant que vous le pouvez, c’est-à-dire prenez soin de vous. La période d’essai est toujours source de stress et en temps de confinement l’incertitude sur le devenir du poste ou de l’entreprise accentue cette difficulté. C’est le moment d’utiliser des techniques de gestion du stress. Soigner son corps : relaxation, respiration abdominale, exercice physique… Reposez-vous, faites des pauses : le rythme en télétravail est souvent plus intense qu’il n’y parait.

Faites appel aux autres et à l’intelligence collective pour résoudre les problèmes que vous rencontrez. Ne cherchez pas à tout résoudre par vous-même d’autant que nouvellement arrivé dans l’entreprise il y a peut-être des informations qui vous manquent.

Soyez indulgents envers vous-même et envers les autres.

Conclusion

Enfin n’oubliez pas de faire savoir ce que vous faites. En période d’essai il est important de rassurer et d’être visible. Votre N+1 et vos clients internes doivent pouvoir se représenter ce que vous faites loin de leurs yeux . Quelle est la valeur ajouté que vous apportez ? Faites connaître vos actions, vos projets et vos premiers succès.

Claude Mulsant du cabinet OASYS Consultants et Marie Hombrouck, fondatrice d’Atorus Executive

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.