Orrick conseil de DIF Core Infrastructure Fund I dans le cadre de la cession de sa participation majoritaire au capital d’ADTIM SAS à HICL Infrastructure PLC.

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

DIF Core Infrastructure Fund I (« DIF CIF I ») a annoncé la cession de sa participation de 55% au capital d’ADTIM au britannique HICL Infrastructure PLC. ADTIM et sa filiale ADTIM FTTH exploitent des réseaux ADSL et de fibre optique dans le cadre de contrats de concession conclus avec le Syndicat mixte Ardèche-Drôme Numérique.

Cette cession intervient près de 5 ans après l’entrée du fonds néerlandais au capital d’ADTIM suite au rachat de cette majorité auprès d’Infravia, opération sur laquelle Orrick était déjà conseil de DIF CIF I.

Dans le cadre de la présente, une équipe pluridisciplinaire du bureau de Paris est de nouveau intervenue aux côtés de DIF Core Infrastructure Fund I avec Patrick Tardivy, associé responsable du dossier, accompagné de Lara Donnedieu de Vabres, Marc Diab Maalouf et Colline Berthe de Pommery, pour les aspects corporate / M&A ; Geoffroy Berthon, associé, accompagné de Constance Boillot et Carole Schertzinger, pour les aspects règlementaires de droit public ; Patrick Hubert et Malik Idri, associés, pour les aspects relatifs au contrôle des concentrations ; Carine Mou Si Yan, associé, accompagnée de Laure Seror, of counsel, et Nicolas Nader, pour les aspects financiers.

HICL Infrastructure PLC / InfraRed Capital Partners est conseillée par Allen & Overy.

L'annuaire du Monde du Droit

Lex Inside du 1er juillet 2022 : Bitcoin, JUB et Brevet unitaire, Hehop...

Ténors du Droit - Transformation Technologique : Eight Advisory accélère son développement