Effacement des dettes : quel impact sur le co-obligé ?

Consommation
Outils
TAILLE DU TEXTE

La dette payée aux lieu et place du débiteur par le co-obligé, personne physique, échappe à l'effacement attaché à la clôture de la procédure de rétablissement personnel.

Une ordonnance a enjoint à deux personnes physiques de payer une dette locative à une SCI.Soutenant avoir acquitté seul cette somme, outre des frais d'huissier, l'un des deux débiteurs a assigné en paiement de la moitié de ces sommes son co-obligé. Ce dernier lui a alors opposé le bénéfice de la procédure de rétablissement personnel sans liquidation judiciaire dont il avait fait l'objet et l'effacement de sa dette locative prononcé par la commission de surendettement. Le tribunal d'instance de Béziers a retenu que si la dette du défendeur à l'égard de la SCI avait été effacée, le demandeur conservait un recours personnel (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 29 septembre 2023 :

Lex Inside du 27 septembre 2023 :

Ténors du Droit : Focus sur le 119e Congrès des Notaires de France