Lien de causalité entre l'insuffisance d'actif et chacune des fautes retenues

Sociétés
Outils
TAILLE DU TEXTE

Pour donner une base légale à une décision de condamnation, le lien de causalité entre l'insuffisance d'actif et chacune des fautes retenues doit être établi.

La société W., dont le gérant était M. B., a été mise en liquidation judiciaire. Par la suite, le liquidateur a assigné M. B. en responsabilité pour insuffisance d'actif et a prononcé une mesure d'interdiction de gérer. Dans un arrêt du 11 juin 2018, la cour d'appel de Bordeaux a condamné le gérant à supporter une partie de l'insuffisance d'actif de la société W. Elle a retenu, au visa de l'article L. 651-2 du code de commerce, qu'il était établi que les fautes imputées au gérant avaient contribué à l'insuffisance d'actif. Ainsi, la cour d'appel a relevé, comme motifs expliquant le lien de causalité, le fait que le gérant ne s'était pas (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.