Noëlle Lenoir crée son cabinet d’avocates

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Noëlle Lenoir crée son cabinet d’avocates spécialisées dans cinq principaux domaines :  la responsabilité sociétale d’entreprise et la conformité (y inclus le contentieux climatique, le devoir de vigilance et l’anti-corruption), la protection des données, le droit public des affaires et le droit européen, ainsi que les investigations internes et internationales.

Noëlle Lenoir a été membre du Panel indépendant missionné pour accompagner les transformations d’Airbus alors visé par des enquêtes corruption en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Experte reconnue en matière d’entraide internationale, elle assiste les entreprises en tant que « commissaire » chargée de veiller à la transmission des preuves dans le cadre de litiges transfrontaliers. Elle conseille également les entreprises confrontées à des procès climatiques. Ses connaissances en droit européen et des arcanes de l’Union européenne en fait une spécialiste dont l’intervention est très demandée tant en conseil qu’au contentieux.

Ministre des Affaires Européennes de 2002 à 2004. Elle a été la première femme et plus jeune membre jamais nommée au Conseil Constitutionnel (1992-2001). Elle est par ailleurs membre honoraire du Conseil d'Etat. Chargée de mission auprès du Premier ministre pour le droit de la bioéthique (1990-1991), elle a ensuite présidé le Groupe européen d'Éthique pour les Sciences et les Nouvelles Technologies de l’Union européenne jusqu’en 2001 ainsi que le Comité International de la Bioéthique de l'UNESCO à l’origine de la Déclaration universelle sur le Génome Humain et les Droits de l'homme approuvée par les Nations unies en 1998. Première Directrice à la CNIL (1982- 1984), elle été directeur de cabinet du Ministre de la Justice. Depuis 2008, elle a rejoint comme administratrice plusieurs sociétés et est aujourd’hui administratrice de Sopra-Steria depuis juin 2020.

Noëlle Lenoir est membre de l'American Law Institute ainsi que de l'Académie française des Technologies et membre du conseil d’administration de l’Association française des Constitutionnalistes, du Cluster Maritime français et d’HEC Business School. Elle est vice-présidente du Comité Français de la Chambre de Commerce Internationale, et préside la Commission juridique du « Grand Paris/Île de France ». Présidente-fondatrice du Cercle des Européens, un « think tank » européen, elle a été déontologue de l’Assemblée Nationale (2012-2014), puis présidente du Comité d’éthique de Radio France ainsi que du Conseil éthique et scientifique de Parcoursup. Professeure affiliée à HEC, elle en préside l’Institut d’Europe. Ayant enseigné à l’Université de Paris, à Columbia Law School (NY) et à University College London (Londres), elle est Honoris causa de UCL (Londres) et de Suffolk University (Boston).

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.