UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Affectation des avoirs issus de la corruption transnationale : adoption en 1ère lecture au Sénat

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

La proposition de loi relative à l’affectation des avoirs issus de la corruption transnationale a été adoptée en première lecture par les sénateurs.

Le 6 novembre 2018, une proposition de loi relative à l’affectation des avoirs issus de la corruption transnationale a été déposée au Sénat. Les auteurs rappellent que la corruption transnationale se caractérise par un accaparement de biens publics ou privés au profit d'une minorité d'oligarques qui bénéficient indument d'un enrichissement illicite. La France n’est pas épargnée puisqu’elle héberge bon nombre de ces flux financiers illicites. Par conséquent, les auteurs de cette proposition de loi souhaitent qu’un nouveau titre soit inséré dans le code de procédure pénale, relatif à l'affectation des recettes provenant de la confiscation des (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne