L'Ordre des avocats de Paris veut donner la parole à ses 30 000 avocats avec sa plateforme Agora

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Depuis le 30 septembre 2020 et pendant les cinq prochaines semaines, l’Ordre des Avocats de Paris s’associe avec la civictech Stig.pro pour proposer à l’ensemble des avocats parisiens une grande consultation et enclencher ainsi une dynamique de réflexion et de partage autour des difficultés actuelles et de l’avenir de la profession.

Le 11 février dernier se tenait au Palais de Justice une assemblée générale extraordinaire du barreau de Paris regroupant plus de 5000 avocats ; la première depuis plus de trois décennies.

Le bâtonnier Olivier Cousi et la vice-bâtonnière Nathalie Roret ont décidé de poursuivre ce dialogue en proposant à leurs confrères un espace dématérialisé pour encourager l’intelligence collective : l’AGORA.

Cette campagne doit permettre aux avocats de partager leurs préoccupations mais également d’avancer des idées plus prospectives sur la mission d’avocat, ses moyens, son développement ou encore son rapport à l’Ordre.

Du 30 septembre au 6 novembre, l’ensemble des avocats parisiens et les élèves avocats inscrits à l’Ecole de Formation du Barreau (EFB) seront ainsi appelés à prendre part à une discussion commune autour des cinq thématiques suivantes :

-          La reprise d’activité

-          L’entreprenariat

-          Le quotidien de l’avocat

-          La vie ordinale

-          Le système judiciaire

 « Notre profession est en pleine mutation. Les défis à venir sont immenses. Nous ne pourrons aborder ce tournant professionnel dans de bonnes conditions qu’en associant l’ensemble des avocats du barreau de Paris à cette réflexion prospective » expliquent Olivier Cousi et Nathalie Roret.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.