Apple à la rescousse des avocats et de leurs impayés

Décryptages
Outils
TAILLE DU TEXTE

Tribune de John Banner, CEO de Widr.

Apple a choisi le 26 mars 2020 la première société à pouvoir proposer son service de paiement Apple Pay à la profession d'avocats. Cette société est... française ! Zoom sur Widr Pay, la plateforme qui souhaite en finir avec les impayés dans le secteur.

Les impayés chez les avocats : un sujet encore tabou.

Alors que la profession semble plutôt bien se porter (le CNB a relevé 4,8 milliards d’euros cumulés en 2016), les avocats tirent la sonnette d’alarme. Le paiement des honoraires présente beaucoup de difficultés pour l’avocat qui, en plus de son travail, doit gérer la relance auprès de ses clients. Il lui faut en moyenne trois mois pour percevoir un paiement. Ce délai augmente chez les cabinets comptant moins de sept collaborateurs ainsi que chez les avocats travaillant à leur compte. Ces retards représentent plus de 30% de la trésorerie du cabinet totalisant presque plus de 15 billions d’euros impayés.

Plusieurs raisons peuvent expliquer ces chiffres : les petites structures ne disposent pas de moyens suffisants pour avoir leur propre service financier, le règlement par chèque/virement prend du temps et les relances manuelles peuvent s’avérer délicates pour l’avocat qui s’en charge seul.

Que vient proposer Apple aux avocats ?

Simplifier le règlement des avocats grâce à sa méthode de paiement : Apple Pay. Lancée en 2014 et disponible en France depuis 2016, Apple Pay est rapidement devenue l’une des méthodes de paiement préférées des Français (après le règlement par carte bancaire). Pourtant, les avocats ne pouvaient bénéficier de ce service, faute d'acteur proposant une plateforme de paiement correspondant aux standards élevés de la marque.

Aujourd’hui, cela s’apprête à changer : six ans après son lancement, Apple a sélectionné son premier acteur à pouvoir distribuer sa méthode de paiement Apple Pay aux avocats : Widr Pay, la société française dirigée par John Banner.

Comment proposer Apple Pay à ses clients ?

Pour se faire régler via Apple Pay, l’avocat doit s’inscrire gratuitement sur Widr Pay (accréditée) et envoyer sa facture en ligne directement à son client. Apple Pay apparaîtra automatiquement en mode paiement si l'email est ouvert depuis un iPhone ou un Mac. Apple Pay est la dernière méthode de paiement proposée par Widr Pay aux avocats mais ce n'est pas la seule : les clients se voient aussi proposer le paiement par CB et par prélèvement (règlement par IBAN via SEPA Direct). Le résultat est immédiat : pour toute facture envoyée via Widr Pay, l’avocat percevra son paiement en moyenne dans les 48 heures. Cette solution permet ainsi à des centaines de cabinets d'avocats de récupérer leurs honoraires impayés en France, supprimant ceux-ci de presque 50% après un mois d'utilisation.

Widr Pay, une pépite qui a su s'imposer chez les avocats.

Connue pour sa simplicité de mise en place et d'utilisation, Widr Pay est la plateforme leader du paiement en ligne pour les avocats. La comptabilité en temps réel et les relances programmées font partie des points phares de la solution française qui est proposée en marque blanche à la profession (les notifications relatives à la facture et aux relances sont au nom du cabinet). La tarification est de 3% de frais bancaires par transaction, assurance anti-fraude inclus (aucun abonnement ou frais d'installation n’est requis). Véritable atout pour les avocats, Apple a choisi la seule plateforme conforme à la déontologie et au RGPD pour proposer son service de paiement aux avocats.

John Banner, CEO de Widr

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.