Hogan Lovells conseille Pacific Links Foundation qui représente une partie des familles des « Essex 39 »

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Hogan Lovells conseille Pacific Links Foundation qui représente une partie des familles des « Essex 39 ». Le vendredi 10 novembre 2023, la 33e Chambre Correctionnelle du Tribunal Judiciaire de Paris a rendu son jugement selon lequel des dommages et intérêts doivent être accordés aux victimes représentées.

Hogan Lovells a conseillé Pacific Links Foundation qui représente une partie des familles des "Essex 39" : 39 personnes décédées dans un camion frigorifique, victimes d’un trafic illicite de migrants vers le Royaume-Uni via la Belgique le 23 octobre 2019.

Cette décision fait suite à une procédure parallèle en Belgique, dans laquelle la Cour d'appel de Gand a jugé que des dommages-intérêts devaient être accordés à un certain nombre de victimes. Par sa décision, la 33e chambre correctionnelle du Tribunal judiciaire de Paris a jugé que des dommages et intérêts doivent être accordés aux victimes représentées. Le jugement est susceptible d'appel.

Il s'agit d'une décision importante qui reconnaît aux victimes d’organisations transnationales de trafic illicite de migrants le droit à une indemnisation et l’accès à un recours effectif.

L’équipe Hogan Lovells était menée, à Paris, par Arthur Dethomas (associé) et Hicham Kaddoum (collaborateur), et était composée de Christophe Garin (counsel), Alice Baptista, Claire Bratel et Astrid Layrisse (collaboratrices senior), Iris Accary, Claire Fohet, Thomas Gluzman, Hortense Le Dosseur, Yaël Michel, Sixtine Morin et Cloé Zeng (collaborateurs).

A Londres l’équipe Hogan Lovells était composée de Liam Naidoo et Yasmin Waljee (associés), Danny Knowles et Rhian Lewis (collaborateurs senior).

En Belgique l’équipe était composée de Fabien Roy (associé) et Sean Jonckheere (collaborateur).


Lex Inside du 27 février 2024 :

Lex Inside du 20 février 2024 :

Lex Inside du 16 février 2024 :