Lixo lève 3,5 millions d’euros auprès de RAISE Ventures, Demeter Partners et Amaury Bierent

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

La question des déchets devient centrale dans nos sociétés : trouver des alternatives face à l’envolée des matières premières provenant de l’autre bout du monde, améliorer l’efficacité du recyclage et valoriser ce que l’on ne peut recycler, ou encore faciliter la traçabilité d’une industrie encore balbutiante en la matière.

Deux ans après sa création, Lixo annonce une levée d’amorçage de 3,5 millions d’euros auprès de Demeter Partners, Raise Seed For Good, Amaury Bierent (Ovive et Optyma) et avec le soutien renouvelé de 50 partners.

Lixo a développé des solutions technologiques (capteurs et logiciel basé sur de la reconnaissance d’image) à destination des acteurs de l’industrie de la gestion des déchets pour les aider à les tracer, les valoriser et à en faire les ressources de demain. Lixo est déjà utilisé par de nombreux acteurs tout au long de la chaîne de valeur : des collecteurs (Veolia, Brangeon), des centres de tri (Tiru, Sotraval, Kerval) et des recycleurs (Norske Skog, Freudenberg, Wellman) ; mais aussi par des acteurs transverses et nationaux comme Citeo ou Valorplast ;

Cohérente avec sa mission, Lixo se construit comme une entreprise ouverte et transparente, avec l’ambition de devenir société à mission et certifiée B-Corp. La startup partage déjà sa grille de salaires en interne, et a engagé son propre bilan carbone.

Tout est réuni pour faire évoluer ce marché vers l’économie circulaire : 

- Un contexte international en mutation : Les pays d’Asie - la Chine en tête - ont bloqué les importations de déchets à recycler en provenance des pays occidentaux. Ces derniers doivent donc trouver des solutions pour les traiter sur leur territoire. L’explosion du prix de l’énergie et des matières premières vierges fait, par ailleurs, du recyclage, une alternative prometteuse à l’importation effrénée de biens de consommation et de matières premières.

- Les Etats s’arment pour favoriser le recyclage : Face à ces constats, les Etats revoient à la hausse leurs objectifs en la matière et augmentent la taxation des décharges.

- Les entreprises prennent la vague : Le secteur des FMCG (fast-mover consumer goods) investit lourdement pour intégrer ses opérations dans l’économie circulaire.

- Le recyclage est maintenant un sujet de société : La gestion des déchets est une industrie complexe à l’efficacité aujourd’hui questionnée par les médias et les associations environnementales.

Un déchet est une donnée : Lixo la fait parler pour aider les industriels à prendre les meilleures décisions. La technologie Lixo permet de caractériser tous les déchets, en temps réel et en continu. Avec ses capteurs et sa technologie basée sur de la reconnaissance d’images, elle permet aux collecteurs d’analyser en direct la composition des flux collectés, aux centres de tri d’adapter leurs opérations en direct, et aux recycleurs, d’auditer la pureté des flux entrants et d’adapter leurs opérations en temps réel.

Maxime Saucaz-Laramé (à titre individuel) était conseil de la société LIXO et le cabinet Orrick, avec Olivier Vuillod (associé) et Jade Houze était conseil des fonds.

L'annuaire du Monde du Droit