Advant Altana conseille Docaposte dans le cadre de l’acquisition des activités de signature électronique et de coffre-fort numérique d’Idemia

Deals
TAILLE DU TEXTE

Docaposte, référent des services de confiance  numérique et filiale de La Poste Groupe a annoncé l’acquisition des activités de  signature électronique et de coffre-fort numérique pour les marchés réglementés d’Idemia.

Grâce à cette acquisition, Docaposte consolide sa position leader français du  marché de la signature électronique : « Avec 30% de part de marché dans la  signature électronique, nous devenons le premier acteur français du  secteur » constate Olivier Vallet, Président Directeur Général de Docaposte.  

Cette acquisition confirme l’ambition stratégique de Docaposte de  s’affirmer comme un acteur majeur sur l’ensemble de la chaîne des services de confiance numériques. Les implantations européennes des  activités acquises vont, en outre, permettre à Docaposte de s’ouvrir à un marché  estimé à 1,2 milliard d’euros en 2025 et marque un pas dans son ambition à  l’international. 

L’équipe Advant Altana qui a conseillé Docaposte était composée de Bruno  Nogueiro, associé, Arthur Boutemy et Olivier Carmès, avocats corporate  M&A, Mickaël d'Allende, associé et Alexandre Véran, avocat en droit  social, Jean-Guy de Ruffray, associé et Elsa Chetrit, avocat en IP/IT,  Philippe de Saint-Bauzel, associé et Stéphanie Nègre, counsel en droit  fiscal, Marie Hindré, associée et Lucie Giret, counsel en droit des contrats,  Philippe Goossens, associé, Judith Fleuret, counsel et Inès Germain,  avocat en droit pénal et compliance. 

Idémia était conseillé par le cabinet Vivien & Associés (Judith Fargeot, associée  et Martin Wallut, avocat corporate M&A). 

L'annuaire du Monde du Droit