Paola Nicolai : « L'actualité corporate et M&A est marquée par l'après-Covid »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Paola Nicolai, qui rejoint le cabinet Saul Associés en qualité d'associée pour renforcer l’activité corporate M&A du cabinet, a répondu aux questions du Monde du Droit.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Saul Associés ?

Notre rapprochement s'est imposé comme une évidence.

Benjamin [Benjamin Chouai, NDLR], Fabrice [Fabrice Epstein, NDLR] et moi travaillons ensemble sur des dossiers contentieux et de droit immobilier depuis plusieurs années, nous discutons également très régulièrement de notre pratique corporate tant sur des points techniques que sur des points de stratégie, de positionnement et d'évolution à moyen/long terme. Vous comprenez donc qu’entre nous, l’intuitu personae a précédé à la formalisation de mon intégration structurelle au cabinet. Je ne peux pas m'empêcher de mentionner enfin que Saul est un cabinet où il fait très bon vivre et travailler.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

J'ai conduit mes études de droit à Aix en Provence puis intégré l’EDHEC à Lille afin d’y suivre le programme Grande Ecole.

J’ai commencé ma carrière au sein de l’équipe private equity de Weil Gotshal, puis effectué un détour par la pratique venture capital du cabinet Sekri Valentin Zerrouk : c'est là que j'ai rencontré Fabrice Epstein, avant d’intégrer à nouveau l’équipe private equity d’un cabinet américain, Latham & Watkins.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

Mes 5 années chez Weil Gotshal ont été les plus marquantes, cet apprentissage du métier, de sa rigueur et de son exigence mais aussi les rencontres personnelles, forment probablement encore la colonne vertébrale de l’avocate que je suis.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

Il y en a tant : la prestation de serment, mon 1er closing, ma 1ère nuit blanche, la création de ma structure, le développement de mon activité corporate en Corse aussi, et puis aujourd'hui cette nouvelle aventure, chez Saul, avec des gens que j'apprécie sur les plans humain et professionnel.

Quels sont vos domaines de compétences ?

J’ai naturellement une grande appétence pour le private equity et le M&A du fait de mon parcours. Aujourd’hui, les besoins de mes clients ont ouvert cette pratique, notamment au capital-investissement ou aux opérations de transmission et de restructuration.

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?

De toute évidence, l'actualité corporate M&A est marquée par l'après Covid.

Certaines opérations ont été interrompues, d'autres ralenties.

Certaines sont passées en distressed M&A.  Des opportunités se sont créées aussi.

Pour nous praticiens, cela implique des due diligence plus approfondies, une approche contractuelle un peu différente (plus de conditions suspensives), des compléments/ajustements de prix et des garanties négociées autrement, un retour des mac clauses, une digitalisation accrue des process de signature.

Chacun l'a constaté je crois.

Qui conseillez-vous ?

Je conseille sur le long terme mes clients entrepreneurs, notamment dans les secteurs des nouvelles technologies et du retail, sur une base presque quotidienne mais aussi à l’occasion d’opérations exceptionnelles, mais aussi, bien entendu, de nombreux fonds d’investissement.

Quels sont vos objectifs pour  le cabinet ? 

Je suis extrêmement enthousiaste à l’idée de développer le pôle corporate de SAUL. Pour cela, je serai accompagnée par Charline Demange ; celle-ci après une première expérience très enrichissante chez Walter Billet nous rejoint et nous sommes très heureux de son arrivée.

Ces actions s'inscrivent dans la volonté du Cabinet de recréer un small full services, avec des avocat-e-s agiles, capables de passer du contentieux au conseil.

La clientèle existante est très attachée à la pluridisciplinarité des membres du cabinet et nous pensons que le développement de ce particularisme constitue notre marque de fabrique, un signe de distinction.

Nous allons aussi créer un poste plus senior pour cette rentrée et allons poursuivre la politique de développement et d'intégration de nouvelles personnalités au sein du cabinet avec une prédilection pour les activités restructuring et social.

L'aventure ne fait que commencer !

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)  

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.