Accès aux documents publics : un collectif de journalistes crée l’Association des journalistes pour la transparence (AJT)

Institutions
TAILLE DU TEXTE

Pour sa première initiative, le collectif a lancé une cagnotte pour permettre de financer une requête auprès du Conseil d’Etat relatif au refus du Domaine de Chambord de communiquer la liste des invités aux chasses présidentielles.

Pierre Januel, journaliste indépendant, avait demandé en octobre 2019 la liste des participants à ces chasses. Face au refus du domaine, il avait saisi le tribunal administratif, qui lui avait à tort par une décision du 29 novembre 2019.

L’Association des journalistes pour la transparence (AJT), fondée le 8 décembre 2021, a donc pour objectif de regrouper et soutenir les journalistes dans leurs démarches, chronophages et onéreuses, pour avoir accès aux documents publics dans tous les domaines qui relèvent de l’intérêt général.

Selon Laura Motet, présidente de l’AJT et journaliste au Monde, il est nécessaire de « formaliser les bonnes pratiques auprès de la profession, de s’entraider dans le processus, et si nécessaire de participer au financement d’un recours devant le Conseil d’Etat, qui nécessite le recours d’un avocat. ».

En effet, la procédure est un « parcours du combattant » qui « commence par une demande auprès de l'institution, puis de la Commission d'accès aux documents administratifs (Cada), avant un recours devant le tribunal administratif, et pour finir, une requête devant le Conseil d'Etat, avec les frais de justice qui vont avec ».

L’association est présidée par Laura Motet, journaliste au Monde, Alexandre Léchenet, journaliste à la Gazette des Communes étant trésorier et Pierre Januel, journaliste indépendant, son secrétaire. 

L'annuaire du Monde du Droit