UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Benoit Renard : « J'ai décidé d'intégrer le groupe Gorioux afin d'y développer une offre de services »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Monde du Droit a rencontré Benoit Renard, Avocat/Directeur Général de Gorioux Colombie.

Après avoir dirigé pendant plus de 5 ans, le French Desk de DS AVOCATS au Chili, Benoit Renard s'est récemment associé avec le groupe Gorioux pour diriger la nouvelle filiale colombienne du groupe. Le groupe Gorioux consolide donc sa présence en Amérique Latine et a désormais une présence au Brésil, au Chili et en Colombie.

Pourquoi avoir choisi la Colombie comme pays d'implantation ?  

En premier lieu, nous pensons que la Colombie est un pays ayant un fort potentiel de développement dans la région.

De plus, nous avons identifié que les flux d'investissements français, espagnols, brésiliens et chiliens y étaient significatifs. En effet, la France y est positionnée comme étant le premier employeur étranger1, il s'agit du troisième pays de destination des investissements chiliens à l'étranger, l'Espagne est le deuxième principal investisseur étranger et les investissements brésiliens contribuent a près de 4% du PIB colombien 

Or, comme le groupe dispose d'implantations dans ces pays qui investissent massivement en Colombie, nous pensons que nous allons pouvoir développer une clientèle solide en leur fournissant des prestations de services humaines moyennant un excellent rapport qualité-prix.

Pourquoi avez-vous quitté DS AVOCATS pour intégrer le groupe Gorioux ?

Après avoir accompagné plus de 130 clients au Chili avec des profils hétéroclites, nous nous sommes rendu compte que les entrepreneurs étrangers et/ou les filiales chiliennes de groupe étranger manifestaient le besoin d'avoir un interlocuteur unique de confiance afin d'externaliser tout au partie des services légaux (en droit des affaires), comptables et/ou financiers.

Ainsi, au quotidien, je collaborais plus régulièrement avec Guillaume Krawczyk, Directeur Général de la filiale chilienne du groupe Gorioux, qu'avec mes propres confrères du Cabinet.  

C'est donc tout naturellement que j'ai décidé d'intégrer le groupe Gorioux afin d'y développer une offre de services qui puisse répondre à cette demande d'interprofessionnalité.  

Par ailleurs, face au développement des nouvelles technologies, qui ont d'ores et déjà transformées en profondeur l'exercice des professions d'avocats et d'experts-comptables, nous sommes convaincus que le développement d'une structure interprofessionnelle entre Experts-Comptables et Avocats constituera une alternative crédible et pérenne à offrir aux clients.  

Comment est structuré Gorioux Colombie et envisagez-vous une expansion au niveau régionale ? 

Gorioux Colombie est le projet pilote du groupe en terme d'interprofessionnalité. 

Pour le moment le cabinet a son siège social à Bogota et est composé d'une équipe de 3 personnes avec une expert-comptable colombienne (Adriana Rodriguez), une avocate colombienne et francophone inscrite au barreau de Bogota (Viviana Romero Marques) et moi-même. 

Si nous atteignons les objectifs que nous nous sommes fixés à la fin de la présente année civile, nous consoliderons notre activité en Colombie en ouvrant une succursale à Medellin car nous avons identifié que l'activité économique colombienne n'était pas nécessairement concentrée à Bogota.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)  

____________________________ 

1. https://www.lesechos.fr/2017/01/serge-weinberg-la-france-est-le-premier-employeur-etranger-en-colombie-155343