Le droit et ses praticiens vus par les dirigeants

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

En partenariat avec l’EDHEC Augmented Law Institute, le Business & Legal Forum a analysé l’évolution de la perception du droit et de ses praticiens par les dirigeants. L'étude "Le droit et les juristes, vus par les dirigeants & les opérationnels" révèle que la perception du rôle des juristes en entreprise évolue positivement, puisqu’ils sont désormais considérés comme de réels « business partners » par 55% des dirigeants et responsables d’entreprises.

La fonction juridique doit être internalisée

Selon l'étude, les dirigeants et responsables opérationnels préfèrent avoir recours à des juristes internes plutôt qu’à des avocats. La préférence est très nette
pour les questions liées aux contrats, aux éléments juridiques propres à un projet, à la résolution amiable d’un litige et pour l’information liée à l’état
de la réglementation. La différence est plus faible quand il s’agit de faire évoluer une réglementation ou d’influencer son élaboration. Le choix est quasiment équilibré en matière de pré-acquisition d’entreprise (51% pour l’avocat). Le choix de l’avocat prédomine en cas de contentieux (62%).
Enfin, 93% des répondants souhaiteraient avoir recours le moins possible aux avocats, comparativement aux juristes internes.

etudeblf2021 juristes

Les juristes, partenaires de confiance

Pour 93% des répondants, la direction juridique inspire confiance. Et parmi les adjectifs positifs utilisés « compétence »
et « professionnalisme » s’imposent. Néanmoins, il est à noter que les juristes sont autant perçus comme étant orientés « business » que « frileux » par rapport à la prise de risque.

Les attentes des dirigeants

Les attentes principales des répondants à l’égard des juristes : la conformité et les risques, l’assistance dans le cadre des activités stratégiques et la protection
des relations commerciales dominent.
Mais plus de 35% ont des attentes en matière de création de valeur pour l’entreprise grâce au droit et dans l’assistance pour la relation avec les pouvoirs publics.

etudeblf2021 attentes

Nécessité de formations

La suggestion majeure des dirigeants et responsables opérationnels rejoint celle des directeurs juridiques à savoir mettre en place des programmes de formation pour les opérationnels sur des points nécessaires à l’exercice de leurs missions.

Enfin, 89% des dirigeants et responsables opérationnels estiment qu’il existe un lien positif entre performance et légalité.

L'annuaire du Monde du Droit