Remise du Prix de la caricature : « Le droit d’en rire »

On en parle
TAILLE DU TEXTE

Jeudi 10 juin, la première édition du Prix de la caricature récompensera ses premiers lauréats. Il est né de la volonté de récompenser un dessin original et audacieux sur le thème « Le droit d’en rire ». Créé par le Club des juristes, premier think tank juridique français, et le cabinet d’avocats August Debouzy, en partenariat avec Cartooning for Peace (réseau international de dessinateurs de presse) il a été volontairement ouvert à tous, professionnels du dessin ou amateurs, croqueurs de coin de table ou dessinateurs sur tablette. Le jury présidé par KAK, dessinateur à l’Opinion et Président de Cartooning for Peace, a délibéré sur près de 50 caricatures.

Pour cette première édition, « L’atelier rire pour intégristes de toutes obédiences » de YSOPE est sacré lauréat et « Quand les époques se rejoignent » de CHAUNU remporte le coup de cœur du jury.

Un hommage à la liberté d’expression, protégée par le droit

L’idée de ce prix est née à l’été 2020 de la volonté de rendre un double hommage. Hommage d’abord à Olivier Debouzy et à son talent de dessinateur acéré et piquant. Hommage ensuite à l’art de la caricature qui, par la déformation ou l'exagération de détails, vient toucher du doigt les sujets les plus sérieux comme les plus légers. Le thème retenu pour cette première édition est « Le droit d’en rire ». Il met ainsi à l’honneur la liberté d’expression, dans tous ses aspects et usages, qu’elle soit au service d’une réflexion de société sensible, d’un débat politique d’ampleur ou d’une émotion populaire partagée. Les juristes comme les artistes sont profondément attachés à la liberté d’expression, consacrée par la Constitution.

Des caricatures pour penser, des caricatures pour émouvoir

Créé en 2007, le Club des juristes est le premier think tank juridique français. Lieu indépendant de débats et de propositions juridiques. Il réunit autour du droit des professionnels d’horizons divers. Magistrats, avocats et notaires, professeurs et représentants d’entreprises, mènent ensemble une réflexion prospective autour des problèmes juridiques les plus saillants.

La volonté des organisateurs est de mettre en lumière aussi bien la variété que le talent de caricaturistes confirmés, de dessinateurs d’audience, ou de croqueurs amateurs. Le pari est atteint puisque 48 candidatures très diverses ont été retenues. La richesse des tracés, ainsi que leur finesse et la grande liberté prise par les caricaturistes ont été saluées par le jury. Il a notamment évalué la liberté de ton, la qualité du trait, l’audace et l’originalité, ainsi que l’encouragement à la réflexion.

prix caricature juridique2021

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.