UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La LegalTech easyQuorum lève 500.000 euros pour digitaliser les Assemblées Générales

Legaltech
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lancée en 2018, easyQuorum est une legaltech spécialisée dans la digitalisation et l'automatisation des instances. La start-up franchit une nouvelle étape en levant 500.000 euros et en accueillant à son board Guillaume Semblat, fondateur de RégionsJob.

La levée a été réalisée auprès de la BPI, du Crédit Agricole Ile de France et de business angels. « Nous souhaitons accompagner les services juridiques corporate avec une solution qui va s’enrichir de fonctionnalités s’appuyant sur les dernières techniques de robotisation, machine learning et Blockchain » précise Antoine Micaud, CEO.

La legaltech accompagne la transformation numérique des directions juridiques. « Dans l’organisation d’une Assemblée Générale, seul 10 % du temps des Directions juridiques est occupé par des tâches juridiques à haute valeur ajoutée », souligne Antoine Micaud, CEO d’easyQuorum. L'ambition de la jeune pousse est de replacer les juristes au centre des entreprises en proposant d’automatiser les tâches chronophages, encore très nombreuses en droit corporate, pour se concentrer sur des sujets davantage business et stratégiques.

En deux ans, easyQuorum a su s’imposer comme une LegalTech importante dans la gestion corporate des grandes entreprises. Elle a su convaincre des grands comptes comme le Figaro, les Editions Francis Lefebvre, des banques, un réseau d’expertise-comptable, etc..
« EasyQuorum est l’un des vecteurs qui nous permet d’atteindre notre objectif « zéro papier » et de développer l’e-signature. Il accompagne notre stratégie de dématérialisation au sein de la Direction Juridique du Groupe. Le logiciel est totalement personnalisé et répond parfaitement à nos attentes. C’est une solution intuitive, facile d’utilisation, moderne et ergonomique, qu’easyQuorum a fait évoluer suite à différentes réunions de travail, en fonction de nos demandes et suggestions. [...] La facilité de diffusion de l’information et la sécurité ont été des éléments déterminants pour retenir cette solution », témoigne Bénédicte Wautelet, Directrice juridique du Groupe Figaro.  

Mais easyQuorum veut aller plus loin. La levée de fonds va permettre à la société de poursuivre ses projets en innovation et maintenir sa position. La co-création du Registre Général s’appuyant sur un système de blockchain, la simplification des formalités et le perfectionnement de son expérience utilisateur sont en cours de réalisation.

Guillaume Semblat, fondateur de RegionsJob (devenu HelloWork) renforce le Board

Aux côtés de Frédérique Dupuis-Toubol, associée du cabinet Bird & Bird dont elle a fondé les bureaux parisiens et lyonnais, Antoine Micaud ingénieur et CEO d’easyQuorum, et Aurélien Samson CTO d’easyQuorum, Guillaume Semblat rejoint la société en tant qu’Advisor et se concentre sur le développement commercial.

« EasyQuorum est une pépite de la LegalTech qui connait une belle traction. La levée arrive à un moment opportun où les directions juridiques ont pris conscience de l’importance de leur transformation. Je suis ravi d’accompagner easyQuorum pour l’aider à structurer son offre et étoffer l’équipe commerciale » déclare Guillaume Semblat.

Arnaud Dumourier (@adumourier)