UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Fidal réinvente sa marque

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Nouvelle identité visuelle, nouveau site internet, le cabinet Fidal change d’image afin d’afficher plus distinctement sa différence, rassembler ses clients et collaborateurs autour d’une marque forte et mieux traduire sa vision du droit.

2018 est une année charnière pour le cabinet Fidal. « Les choses changent. Il est essentiel de montrer que le cabinet bascule du bon côté », explique Yves de Sevin, Président du Directoire de Fidal, à l'occasion d'une conférence de presse présentant le nouveau positionnement, les orientations stratégiques et les objectifs de développement du plus grand cabinet d'avocats d'affaires français qui a clôt son exercice sur un chiffre d’affaires en hausse de près de 8%.
La nouvelle signature du cabinet « Our talents - Your business » accompagnée d'une nouvelle identité visuelle traduisent l'ambition du cabinet : apporter aux clients un véritable conseil stratégique.
De même, le nouveau site internet entend donner une image moderne et dynamique.

Offrir plus que du droit aux clients 

Fidal veut aller plus loin en accompagnant ses clients au-delà du droit. « Le contexte économique et la concurrence de plus en plus protéiforme nous incitent à nous démarquer en permanence, en proposant à nos clients des offres de services différenciantes, plus personnalisées et à forte valeur ajoutée », indique Régis Lassabe, Directeur général.
Le cabinet a entrepris cette démarche dès 1994 en s'associant l’Office Notarial de La Madeleine (ONM). L’ONM s’est spécialisé et a développé, parallèlement à ses activités traditionnelles, des expertises spécifiques en droit patrimonial et en droit des contrats spéciaux (crédit bail immobilier, bail à construction). Aujourd’hui, l’ONM compte 6 notaires associés, 5 notaires salariés et près de 45 collaborateurs, qui peuvent intervenir aux côtés de Fidal pour établir des actes notariés de toute nature, des actes courants aux opérations les plus complexes.
Le cabinet veut poursuivre le développement du pôle notarial et est actuellement sur l'acquisition d'une étude notariale à Paris.
D'autres participations ont été développées par Fidal : au sein d’Adviso Partners (Cabinet de conseil en M&A), Fidal Fiducie (filiale de Fidal dédiée à l'activité fiduciaire), Fidal Innovation (Cabinet de conseil en propriété industrielle). 

Un maillage territorial de 90 bureaux en France

Avec ses 90 bureaux en France et ses 12 régions régionales, le cabinet d'avocats d'affaires français veut s'enrichit de la proximité géographique des ses clients pour partager avec eux leurs préoccupations quotidiennes et maîtriser leurs enjeux.

fidal carte2018

Une dimension internationale

Le cabinet a ainsi construit son propre réseau de partenaires étrangers. Depuis 2012, le cabinet a signé une dizaine d’accords de coopération avec des cabinets partageant ses valeurs et historiquement implantés dans les zones géographiques stratégiques pour ses clients. Fidal a l’ambition de jouer un rôle fédérateur au sein de ce réseau en animant une communauté internationale, composée aujourd’hui de 18 cabinets : d'Europe : UK (Mills & Reeve) / Allemagne (KPMG Law et Graf Von Westphalen) / Italie (CBA) / Espagne (KPMG Abogados) / Portugal (Abreu Advogados) / Pays-Bas (Van Benthem & Keulen) / Belgique (DaldeWolf) / Luxembourg (Wildgen) / Pologne (Wardynski) d'Amérique du Nord : Etats-Unis (Loeb & Loeb) / Canada (Miller Thomson) d'Amérique du Sud : Brésil (Siqueira Castro) d'Asie : Chine (Deheng) / Iran (Ferdowsi Consulting Legal Advisors) / Liban (Aziz Torbey Eptalex) d'Afrique : Cote d’Ivoire (Bile Aka Brizoua-Bi) / Maroc (La société fiduciaire du Maroc).

Trois filiales (Fidal Tunisie, Fidal Morocco North Africa et Fidal Asiattorneys au Vietnam), un bureau à Bruxelles et un accès au réseau KPMG Tax complètent ce dispositif. En interne, ce sont plus de 300 avocats dont l’activité est principalement consacrée aux problématiques transfrontalières.

Encourager les talents

Fidal a lancé en 2017 Talents Up, première école interne de management dans la profession. L’objectif de ce parcours de formation, élaboré avec HEC, est de former les cadres du cabinet à toutes les dimensions managériales, d’encourager le travail en mode collaboratif et de faire émerger une nouvelle forme de leadership, qui allie les enjeux business et humains pour une meilleure performance. La première promotion, composée d’une quarantaine de managers, a débuté en 2017 et s’est achevée en 2018. A terme, ce sont plus de 300 managers qui bénéficieront de ce programme.

Profiter de l'opportunité offerte par le numérique

Pour Régis Lassabe, « le digital constitue une opportunité pour le cabinet. Nous avons un conseil augmenté à apporter », 
En 2018, le cabinet a impulsé « Fidal Tech », projet de transformation digitale du cabinet, mené en collaboration avec des consultants spécialisés afin de définir une stratégie digitale en phase avec les attentes de ses avocats et les besoins de ses clients.
Ce projet, qui devra déboucher sur la création de services innovants, est articulé autour de cinq piliers :

  • renforcer la relation client
  • développer et enrichir l’offre en ligne
  • asseoir l’image sur le marché
  • accélérer le développement
  • optimiser l’organisation et l’efficacité

Arnaud Dumourier (@adumourier)