UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

25 ans de Fromont Briens : un cabinet tourné vers l’avenir

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Fromont Briens, cabinet d’excellence en droit social, a célébré son 25e anniversaire le 3 juillet 2018 au Pavillon Dauphine à Paris, réunissant 400 clients, partenaires et amis lors d’une conférence consacrée à l’Intelligence Artificielle (IA) et au futur du travail.

Dans son discours d’ouverture, Gilles Briens, cofondateur du cabinet, pionnier du droit de la Protection Sociale Complémentaire en France et distingué "Avocat de l’année" par le Palmarès américain Best Lawyers 2019, a rendu hommage à la fidélité des clients : "L’importance de cette assistance démontre l’attachement au cabinet, votre partenaire depuis de très nombreuses années".

Il a salué la présence de Jérémy Roth, co-Président de Littler (USA). Une importante délégation de partenaires internationaux de Littler Global avait fait le déplacement.
Le cabinet a également annoncé le lancement d’une offre digitale dédiée aux clients du cabinet en exploitant les capacités de l’IA.

Marc Ferracci, Conseiller Spécial auprès de la Ministre du Travail, est intervenu sur le rôle du dialogue social dans la transformation des emplois : "l'IA et l'automatisation vont bouleverser 60 % des emplois. La chaîne de valeur de nos métiers évolue. Mettons au cœur de nos métiers nos compétences sociales et relationnelles".

Le keynote speaker Stéphane Mallard, expert du digital, a conquis le public. L'auteur du livre "Disruption" (Dunod 2018) nous a préparé à changer de monde : "Chaque expert transférera son expertise à l’algorithme. L’expertise ne sera plus différenciante mais deviendra une commodité. Ce qui restera ce sont les soft skills, la relation, l’empathie. Nous avons à perdre mais tellement plus à gagner".

Le Magistrat Antoine Garapon, auteur de "Justice Digitale" (Puf 2018) est intervenu sur la place du juge et de l'homme de loi à l'heure de l'IA.

Bruno Mettling, Président d’Orange MEA, a décrit l’IA comme la capacité à relier technologies et moyens humains pour produire de la valeur, il a présenté l'exemple d'Orange Bank :"L’IA conduit à repenser la relation de travail.".

Jérôme Nanty, DRH du groupe Carrefour, a montré que le développement de l’IA permettra une amélioration de l’expérience client et l’évolution des emplois vers davantage de service et de conseil.
La conférence s'est clôturée par l'intervention de Natalie Pierce, Associée de Littler (USA) et experte sur les thèmes de la robotisation et de l'automatisation.

Crédit photo : Wim Lippens