Haine en ligne : Twitter devra bien détailler ses moyens de modération

Technologies de l'information
Outils
TAILLE DU TEXTE

La cour d’appel de Paris confirme que Twitter doit détailler ses moyens d’action contre la haine en ligne.

En mai 2020, six associations de lutte contre les discriminations (SOS Racisme, la Licra, SOS Homophobie, l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), J'accuse! Action internationale pour la justice (AIPJ) et le Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP) ont saisi la justice accusant Twitter de manquer de façon “ancienne et persistante” à ses obligations de modération.Sous le contrôle d’huissiers, en 2020 et 2021, ces associations ont constaté que sur 70 tweets signalés par les organisations, seuls 20 avaient effectivement été supprimés par le réseau social.Envisageant un procès sur le fond, ces associations ont demandé une expertise rapide afin de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 23 avril 2024 :

Lex Inside du 18 avril 2024 :

Lex Inside du 15 avril 2024 :