UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Reprendre une entreprise en difficulté : risques & opportunités

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

L'association Prévention & Retournement organise ses 5èmes rencontres le mardi 11 juin au Musée des Beaux Arts de Lyon pour présenter les risques mais aussi les opportunités inhérents à la reprise d’une entreprise en difficulté, souvent méconnus des potentiels acquéreurs et de façon plus générale, du grand public.

Depuis 15 ans, l’Association Prévention & Retournement regroupe des professionnels du chiffre, du  droit mais également de toutes les professions ayant un rapport direct ou indirect avec les entreprises  en difficulté, dont le nombre, dans un contexte économique volatile, a considérablement augmenté 

ces dernières années. Forte de cette expertise, Prévention & Retournement organise le mardi 11 juin  à Lyon, pour la 5ème année consécutive, un colloque pour présenter les risques mais aussi les opportunités inhérentes à la reprise d’une entreprise en difficulté, souvent méconnus des potentiels  acquéreurs.

Née en 2004 à Lyon, Prévention & Retournement est une association qui rassemble des professionnels  exerçant un métier lié à l'entreprise en difficulté : avocats, conseils financiers, consultants,  administrateurs judiciaires, banquiers, managers de transition... Tout d’abord limitée à la région  rhônalpine, l’association s’est développée avec l’ouverture d’une antenne à Marseille en 2015, puis à Bordeaux en 2017, et compte aujourd’hui plus de 140 membres.
« L’économie française est en phase de profonde transformation qui  rend les business models rapidement vulnérables. Des entreprises de  toutes tailles et de tous secteurs d’activité peuvent se trouver  rapidement en difficulté, avec la nécessité de chercher des solutions par voie de cession. C’est dans ce cadre que les membres de notre réseau interviennent, soit en accompagnant le chef d’entreprise en difficulté, soit en étant aux côtés du potentiel acquéreur » explique
Emmanuel Squinabol, Président de l’association Prévention &  Retournement. « Reprendre une société en difficulté fait souvent peur à un chef d’entreprise. Pourtant,  en étant bien conseillé, elle peut représenter une belle opportunité. »

Afin de mettre en lumière ce volet avantageux souvent méconnu du restructuring et son expertise sur le  sujet, Prévention & Retournement organise le 11 juin au Musée des Beaux-Arts une soirée de rencontres  et d’échanges.

3 tables rondes thématiques seront ensuite successivement proposées, abordant les 3 dimensions à  prendre en compte dans le cadre de la reprise d’une entreprise en difficulté. En effet, pour que celle-ci  soit réalisée avec succès, le repreneur devra être accompagné et conseillé non seulement sur l’aspect
stratégique, mais également sur deux autres dimensions.

Tout d’abord, la dimension financière, qui peut sembler évidente, mais au-delà du prix que le repreneur va devoir payer, il y a toute une dimension difficile à appréhender. L’entreprise a traversé une période  de turbulences, qui peut avoir laissé des traces plus ou moins visibles auprès de tous les acteurs de son
environnement. Le repreneur va potentiellement devoir repartir de zéro, et faire appel à de nouveaux  fournisseurs, les anciens pouvant faire preuve de méfiance au vu de leur passif avec l’entreprise.

L’embauche de nouveaux salariés sera également à envisager si les équipes existantes ne souhaitent pas  s’associer à ce nouveau départ.

La dimension sociale est la pierre angulaire de la réussite d’une reprise d’entreprise en difficulté : le  repreneur devra s’assurer que les salariés approuvent et adhèrent à son projet, et qu’ils seront les  moteurs de sa réussite.

Ces 3 aspects seront évoqués selon le programme suivant :
- 17h30 - la dimension temporelle et stratégique
- 18h15 - la dimension financière
- 19h00 - la dimension sociale.

Animées par Jean-Pierre Vacher, ces tables rondes permettront aux membres de l’Association Prévention  et Retournement de faire part de leurs différentes expertises. Un cocktail dînatoire clôturera ces  rencontres, permettant des échanges informels entre les participants.