UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Michelle Dayan : « L4W est une association de lutte contre les violences faites aux femmes au moyen du droit »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Monde du Droit a interrogé Michelle Dayan cofondatrice de l’association L4W (Lawyers for Women) qui a pour ambition de réunir les professionnels du droit dans le monde entier qui interviennent dans la réponse judiciaire aux violences faites aux femmes.

Pourquoi cette association ?

Nous sommes plusieurs avocates et avocats engagés dans la lutte contre les violences faites aux femmes à l’origine de cette association. Aujourd’hui, un dossier sur six dossiers de séparation présente une situation de violences conjugales. Nous nous sommes aperçus qu’il y a un besoin de coopération judiciaire et juridique donc de partages d’expériences.
L4W est une association de lutte contre les violences faites aux femmes au moyen du droit. L’association a une vocation internationale d’où son nom anglais.

Qui sont les membres ?

Si l’association est majoritairement composée d’avocats, elle comprend également des magistrats, des policiers, des huissiers, des notaires ainsi que des étudiants en droit. Nous souhaitons fédérer tous les intervenants de la chaîne judiciaire.

Quels sont les objectifs ?

Il s’agit avant tout de travailler sur l’amélioration de la règle de droit, l’efficacité de la règle de droit.
Nous souhaitons non seulement être force de propositions mais aussi dispenser des formations notamment dans les écoles de police.
Un autre axe de développement est la coopération judiciaire. Actuellement, nous avons des « ambassadeurs L4W » dans douze pays. Par exemple, nous travaillons déjà de façon effective et suivie avec le Mexique.
A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes qui se déroulera le 25 novembre prochain, un procès virtuel sera organisé dans un théâtre parisien avec des professionnels du droit avec (avocats, magistrats) et policiers qui échangeront leur rôle. Les victimes, prévenus et témoins seront joués par des comédiens.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)

A propos de L4Wl4w
Michelle Dayan : Présidente
Emmanuel Daoud : Co-Président
Carole Pascarel : Vice-Présidente
KadijaAzougach : Secrétaire
Valérie Duez-Ruff : Secrétaire
Benjamin Pitcho : Trésorier
Siège de l’Association : 1 rue Gay Lussac 75005 PARIS
Adresse mail : lawyers4women@gmail.com
Pour la suivre sur tweeter : @L4Women
Page FB : Lawyers for Women
Adhésions en ligne opérationnelles sous peu (tarif adhésion annuelle individuelle :50€, gratuit pour les étudiants en droit)