Sursis à l'exécution d'une décision de l'AMF

Bourse
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le caractère manifestement excessif des conséquences de l'exécution provisoire d'une décision de la commission des sanctions de l'AMF doit être apprécié par rapport à la situation de la personne sanctionnée, sans qu'il y ait lieu d'analyser les chances de succès du recours en annulation ou réformation de cette décision.

La commission des sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF) a prononcé une sanction pécuniaire de 10 millions d'euros à l'encontre d'une société.Celle-ci a formé un recours devant la cour d'appel de Paris, tout en saisissant le premier président de cette cour d'une demande de sursis à son exécution. Par une ordonnance rendue le 3 novembre 2021, le premier président de la cour d'appel a rejeté cette demande.Invoquant une violation de l'article L. 621-30, alinéa (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 1er mars 2024 :

Lex Inside du 27 février 2024 :

Lex Inside du 20 février 2024 :