La caution solvens n'a pas à déclarer sa créance subrogatoire déjà déclarée par le créancier

Sûretés
Outils
TAILLE DU TEXTE

Une banque s’est rendue caution du remboursement des sommes que la société B. pourrait devoir aux sociétés S. et T. La société B. a été mise en redressement judiciaire et les sociétés T. et S. ont alors déclaré leurs créances qui ont été en partie réglées par la banque. Ayant ensuite fait l’objet de quittances subrogatives, la banque a demandé son admission aux lieu et place des sociétés T. et S. à concurrence du montant des quittances. La cour d’appel de Rouen a rejeté les demandes de la banque. Après avoir énoncé que si par l’effet du paiement, la caution se trouve subrogée dans les droits du créancier contre le débiteur principal, puis constaté que le paiement effectué par la banque était intervenu postérieurement à l’ouverture de la procédure collective et à l’intérieur du (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 15 avril 2024 :

Lex Inside du 5 avril 2024 :

Forum des Carrières Juridiques 2024 : interview de Vanessa Bousardo, vice-bâtonnière de Paris