UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Classement LinkedIn : TOP COMPANIES 2019

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

LinkedIn dévoile la liste des 25 entreprises les plus attractives en France.

LinkedIn, premier réseau professionnel dans le monde, publie la quatrième édition de son classement Top Companies, qui met en lumière les 25 employeurs les plus attractifs en France.

Cette étude exclusive et unique en son genre s’appuie sur les données LinkedIn, et les milliards d’actions effectuées par les 610 millions de membres de LinkedIn, dont 17 millions en France. Ce classement Top Companies met ainsi à l’honneur les employeurs qui attirent les talents et savent fidéliser leurs salariés, en France et dans le monde entier.

Top 25 des entreprises les plus attractives en France en 2019 :

1. BNP Paribas

2. Société Générale

3. Groupe BPCE

4. LVMH

5. Groupe Crédit Agricole

6. AXA

7. ENGIE

8. Groupe Bouygues

9. L'Oréal

10. Orange

11. VINCI

12. Airbus

13. Safran

14. Nexity

15. AccorHotels

16. CHANEL

17. Carrefour

18. Groupe Casino

19. Capgemini

20. Alphabet

21. Total

22. Sanofi

23. Salesforce

24. EY

25. Groupe Renault

Cette année, le classement présente plusieurs nouveautés par rapport aux éditions précédentes. Les banques figurent parmi les entreprises les plus attractives avec les quatre plus grandes banques françaises dans le top 5: BNP Paribas (1er), Société Générale (2ème), Groupe BPCE (3ème) et Groupe Crédit Agricole (5ème).''Ce regain d’attractivité pour le secteur bancaire s’explique par la stabilité des carrières et les bonnes conditions de travail offertes, mais aussi par des métiers de la finance à nouveau perçus comme innovants en raison de la transformation numérique'', explique Sandrine Chauvin, rédactrice en chef de LinkedIn en France.

On note également l’entrée dans le classement de 11 nouvelles entreprises. Les acteurs du secteur des télécommunications et internet font une percée, avec la présence d’Orange en 10ème place du classement et l’entrée de deux nouvelles entreprises : Alphabet (20ème) et Salesforce (23ème).

Autres spécificités françaises : le secteur de l’industrie est particulièrement plébiscité, avec la présence de plusieurs fleurons français : Airbus (12ème), Safran (13ème), Sanofi (22ème) ou encore le Groupe Renault (25ème). Les entreprises du secteur du luxe sont aussi, cette année encore, très bien représentées avec LVMH (4ème), L’Oréal (9ème ) et Chanel (16ème) dans le classement.

"Le dynamisme retrouvé du marché du travail ces derniers mois crée une émulation et entraine une compétition plus ardue entre les employeurs, qui rivalisent d’innovation pour attirer les talents, notamment dans le digital. Grâce à notre classement Top Companies, les milliers de candidats présents sur LinkedIn peuvent affiner leurs recherches et mieux s’informer sur les entreprises qui recrutent avant de postuler" explique Sandrine Chauvin, rédactrice en chef France chez LinkedIn.

Cette année, le classement Top Companies a été réalisé dans 11 pays dont la France, les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Australie, le Brésil, le Mexique, l’ Inde, la Chine et le Japon par l’équipe éditoriale de LinkedIn.

Le classement LinkedIn Top Companies fait partie des listes publiées régulièrement par LinkedIn, afin de mettre en avant les entreprises et les individus ayant un impact sur le monde professionnel. Ce classement LinkedIn Top Companies met en lumière les employeurs qui attirent et fidélisent leurs talents à l’échelle mondiale. Il repose sur les données exclusives de LinkedIn, dont l’intérêt pour l’entreprise, les interactions avec ses employés, l’intérêt pour les offres d’emploi publiées et la rétention des talents, le tout enrichi par nos journalistes avec un prisme éditorial, de manière indépendante, sans lien avec les activités commerciales du groupe. Comme pour chaque classement réalisé par les équipes éditoriales, LinkedIn et sa maison-mère Microsoft ont été exclus de l’analyse.