Norton Rose Fulbright : Caroline May, nommée responsable du développement durable pour la région Europe, Moyen-Orient et Asie

Nominations
TAILLE DU TEXTE

Norton Rose Fulbright a nommé Caroline May à la fonction nouvellement créée de responsable du développement durable pour la région EMEA.

Le rôle de Caroline May consistera à veiller à ce que le cabinet intègre les meilleures pratiques en matière de développement durable dans toutes ses activités opérationnelles, ses prises de décision et les services fournis à ses clients en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. Parmi les initiatives clés, citons l'établissement d'objectifs "Net Zero", alors que le cabinet poursuit sa transition vers un modèle à faible émission de carbone, ainsi que l'élaboration d'une charte environnementale pour intégrer les engagements et les principes du cabinet en tant qu'entreprise durable.

« Je suis ravie d'avoir été nommée responsable du développement durable de Norton Rose Fulbright dans notre région et impatiente de me mettre à la tâche avec mes collègues pour faire en sorte que la durabilité environnementale et sociale soit au cœur de notre action en tant qu'entreprise. » réagit  Caroline May.

Basée à Londres, Caroline May, est responsable de la pratique du cabinet en matière d’environnement, de santé et de sécurité pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Asie. Elle dispose de plus de 30 ans d'expérience en droit de l'environnement, tant en conseil qu’en contentieux. Ses recommandations ont donné lieu à de nombreuses jurisprudences. Elle a collaboré avec le gouvernement britannique, les autorités réglementaires concernées, les ONG et des groupes de pression.

CarolineMay  préside le groupe de travail de la Law Society sur le changement climatique et est membre du comité de pilotage du Chancery Lane Project, qui rassemble des avocats du monde entier ayant pour objectif de mettre au point de nouveaux types de contrats et de législation pour aider à lutter contre le changement climatique. Elle est coprésidente de la Legal Sustainability Alliance, principal réseau en matière de développement durable du secteur juridique britannique. 

Caroline May est également membre du conseil d'administration de l'Aldersgate Group, une alliance politiquement impartiale et multipartite, constituée en faveur d’une économie compétitive et écologiquement durable. Elle plaide en faveur de la décarbonatation de l'économie britannique, de l'amélioration de l'efficacité des ressources et de l'investissement dans un environnement naturel.

« Le développement durable figure au cœur de notre stratégie et nous voulons façonner le cabinet de manière à honorer notre engagement en faveur de pratiques durables que ce soit pour nos collaborateurs, nos clients et les différentes communautés avec lesquelles nous interagissons. Riche de son expérience pratique, Caroline nous aidera à prendre des mesures concrètes pour fonctionner de manière plus durable. » commente Peter Scott, associé, dirigeant pour la région Europe, le Moyen-Orient et l’Asie, au cabinet Fulbright.

En juillet 2021, Caroline May a été le fer de lance du premier hackathon de l'action climatique du bureau de Norton Rose Fulbright à Londres, à l’occasion duquel ont été explorées de nouvelles pistes de solutions climatiques pour les précédents juridiques et en matière de développement durable du cabinet.

L'annuaire du Monde du Droit